Monaco a une voie des stands flambant neuve

Les organisateurs du Grand Prix de Monaco ont procédé à la réfection complète de la voie des stands.

1/8

Photo de: ACM

2/8

Photo de: ACM

3/8

Photo de: ACM

4/8

Photo de: ACM

5/8

Photo de: ACM

6/8

Photo de: ACM

7/8

Photo de: ACM

8/8

Photo de: ACM

Avant de débuter la construction du circuit et l'installation des infrastructures nécessaires à l'organisation de son Grand Prix, l'Automobile Club de Monaco a entièrement refait la voie des stands en fin de semaine. La pitlane est désormais flambant neuve après la pose de 350 tonnes d'enrobé, travaux qui ont en quelque sorte déclenché le compte à rebours avant l'épreuve qui aura lieu à la fin du mois de mai.

La Principauté fait face à un défi logistique et sanitaire cette année puisqu'elle doit accueillir pas moins de trois événements majeurs en quelques jours au printemps : le Grand Prix Historique du 23 au 25 avril, l'E-Prix de Formule E le samedi 8 mai, puis le Grand Prix de Formule 1 du 20 au 23 mai.

Lire aussi :

Ce calendrier particulièrement condensé a déjà poussé les organisateurs à avancer de quinze jours la date de début de la construction du circuit, long de 3,337 kilomètres. Surtout, les dernières nouvelles données par le gouvernement de Monaco ont été perçues comme un signal très positif quant à la tenue des événements, malgré un contexte rendu très incertain par la pandémie de COVID-19.

L'an dernier, le Grand Prix de Monaco avait fait les frais de la crise sanitaire, contraint d'être purement et simplement annulé comme plusieurs autres manches du calendrier. Cette annulation était une première depuis 1954.

Cette année, le Grand Prix de Monaco devrait être la cinquième manche du championnat, qui débutera à Bahreïn le 28 mars puisque le Grand Prix d'Australie a été repoussé au mois de novembre. Après cette manche d'ouverture, le paddock prendra la direction d'Imola puis de Portimão avant de se rendre à Barcelone. Monaco précèdera deux autres épreuves se déroulant sur un circuit non permanent, à Bakou puis à Montréal. Ces deux événements seront dépendants en grande partie de la date à laquelle débuteront les travaux préparatoires.

Calendrier provisoire F1 2021

28 mars Bahrain GP de Bahreïn Sakhir
18 avril
Italy GP d'Imola Imola
2 mai
Portugal GP du Portugal
Portimão
9 mai Spain GP d'Espagne Barcelone
23 mai Monaco GP de Monaco Monaco
6 juin Azerbaijan GP d'Azerbaïdjan Bakou
13 juin Canada GP du Canada Montréal
27 juin France GP de France Le Castellet
4 juillet Austria GP d'Autriche Spielberg
18 juillet United Kingdom GP de Grande-Bretagne Silverstone
1er août Hungary GP de Hongrie Budapest
29 août Belgium GP de Belgique Spa-Francorchamps
5 septembre
Netherlands GP des Pays-Bas Zandvoort
12 septembre Italy GP d'Italie Monza
26 septembre Russian Federation GP de Russie Sotchi
3 octobre
Singapore GP de Singapour Singapour
10 octobre Japan GP du Japon Suzuka
24 octobre United States GP des États-Unis Austin
31 octobre Mexico GP de Mexico Mexico
7 novembre Brazil GP de São Paulo Interlagos
21 novembre
Australia GP d'Australie Melbourne
5 décembre
Saudi Arabia GP d'Arabie saoudite Djeddah
12 décembre United Arab Emirates GP d'Abu Dhabi Abu Dhabi

partages
commentaires
Leclerc et Sainz vont rouler à Jerez lundi
Article précédent

Leclerc et Sainz vont rouler à Jerez lundi

Article suivant

Les 10 caractéristiques qui distinguent la McLaren MCL35M

Les 10 caractéristiques qui distinguent la McLaren MCL35M
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021