Montezemolo : combl? par ses pilotes, irrit? par le r?glement

Le championnat n'est pas encore joué et la lutte sera intense jusqu'au Brésil

Le championnat n'est pas encore joué et la lutte sera intense jusqu'au Brésil. La victoire de Räikkönen ce week-end à Silverstone démontre que la Scuderia possède les ressources nécessaires pour revenir, ce qui enchante Luca di Montezemolo.

Le président de Ferrari se réjouit de la prestation de ses troupes et félicite ses pilotes, aussi bien le finlandais pour son succès que Massa pour sa combativité.

"Gagner en Angleterre est une double satisfaction pour des milliers de raisons" s'enchante Luca di Montezemolo dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport.

"Les Ferrari étaient clairement les plus rapides en course. J'étais admiratif par les tours de Räikkönen : cinq boucles impeccables, dignes de Michael Schumacher."

"J'ai également vu un Massa magnifique. Il a pris des risques pour dépasser, il a été très bon. Nous avons effectué les deux meilleurs temps en course, avec une demi-seconde d'avance. Massa s'est élancé des stands et termine cinquième, alors que Kimi l'emporte. C'est une énorme satisfaction."

Comme à son habitude, le patron de la Scuderia Ferrari n'est pas totalement rassasié et reproche au règlement de ne pas favoriser les pilotes et équipes victorieuses.

Malgré cinq succès depuis le début de saison, contre quatre pour McLaren, l'écurie italienne accuse un retard de 25 points sur son homologue britannique.

"Il y a un peu d'amertume vis-à-vis d'un règlement qu'aucun autre sport ne possède. Ferrari compte plus de victoires, pourtant nous sommes encore derrière dans les deux championnats."

"C'est anti-sportif. La F1 ne devrait pas être un sport de calculateurs, ça devrait être fait pour les vainqueurs."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Luca di Montezemolo
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités