Montoya : La F1 ne doit pas se détourner de l'Europe

Pilote de Formule 1 entre 2001 et 2006, Juan-Pablo Montoya a renoué cette année avec l'IndyCar aux Etats-Unis, après de nombreuses années passées en NASCAR

Pilote de Formule 1 entre 2001 et 2006, Juan-Pablo Montoya a renoué cette année avec l'IndyCar aux Etats-Unis, après de nombreuses années passées en NASCAR. très imprégné de la culture automobile américaine, il a réagit avec beaucoup d'étonnement au projet d'écurie de F1 de Gene Haas, également co-propriétaire d'une équipe de NASCAR.

On ne sait pas encore

si Haas fera son entrée en F1 la saison prochaine ou en 2016

, mais quoi qu'il en soit l'arrivée de l'équipe américaine a été actée par la FIA. Pour Montoya, ce choix n'a tout simplement pas de sens, qui plus est avec une structure basée en Amérique du Nord.

"S'il veut construire une équipe ici aux Etats-Unis, je pense que c'est complètement fou. On ne peut même pas dire fou, car ça n'a pas de sens. On ne va pas aller chercher des gens en Angleterre pour qu'ils viennent à Charlotte", s'est étonné le Colombien.

L'ancien pilote Williams et McLaren pense que la catégorie reine fait une erreur de plus dans son chemin qui l'éloigne un peu plus de l'Europe. Il tire même le signal d'alarme à ce sujet.

"Je pense que la F1 doit faire attention à ne pas trop se détourner de l'Europe. C'est là que sont les fans à l'origine, c'est là qu'ils sont encore. Ils ne peuvent pas continuer à rouler loin de l'Europe. Je connais d'autres endroits qui leur donneront plus d'argent pour venir, mais imaginez si l'on enlève le Grand Prix de Grande-Bretagne, ou d'Espagne. Il y a beaucoup de grosses courses et il ne faut pas gâcher cela."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Williams
Type d'article Actualités