Monza du point de vue pneumatique

Monza est communément appelé le « Temple de la Vitesse », étant le tracé le plus rapide du calendrier F1

Monza est communément appelé le « Temple de la Vitesse », étant le tracé le plus rapide du calendrier F1. Mais pour Pirelli, le circuit est plus connu comme la manche à la maison !

L’Autodromo Nazionale di Monza se situe à seulement une demi-heure des quartiers généraux milanais de la compagnie, dans le Parc de Monza (Villa Royale). Inauguré en 1922, il s’agit de l’un des plus anciens circuits de l’histoire de la Formule 1.

L’actuel tracé de 5,793 km est le résultat de nombreux changements évolutifs, mais sa réputation pour la vitesse pure demeure. C’est pourquoi Pirelli apporte ses deux composés P Zero les plus robustes : le dur P Zero Argent et le medium P Zero Blanc. Il s’agit de la même désignation que le weekend dernier, à Spa ; le tracé plaçant également de très fortes charges d’énergie sur les pneus.

Le circuit de Monza comporte trois secteurs où les demandes sont particulièrement élevées sur les pneus : la première chicane (qui se caractérise par un gros freinage en pente légère), les courbes Ascari (avec plusieurs brusques changements de direction) et la fameuse Parabolica (un large virage à radius ouvert plaçant de grosses charges latérales sur les pneus).

En plus de tout ceci, Monza comporte certaines des lignes droites les plus rapides de la saison. Les monoplaces y atteignent les 340 km/h, et la température des pneus peut y atteindre les 130°C.

L’importante vitesse moyenne offre ainsi un potentiel gros gain de temps avec les bons pneus selon les conditions. La stratégie aura un rôle important pour cette dernière épreuve en Europe du championnat 2012.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités