Comment un morceau de scotch a ruiné la course de Vandoorne

L'écurie McLaren a trouvé l'explication au comportement anormal et délicat de la MCL32 de son pilote durant le Grand Prix d'Abu Dhabi. Le coupable ? Un morceau de ruban adhésif !

Comment un morceau de scotch a ruiné la course de Vandoorne
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32

C'est un morceau de ruban adhésif coincé dans le diffuseur de sa McLaren qui a rendu la vie compliquée à Stoffel Vandoorne tout au long du dernier Grand Prix de la saison, à Abu Dhabi. Douzième à l'arrivée, le pilote belge s'était plaint d'une monoplace particulièrement instable, ressemblant même par moments à "une voiture de rallye" tant elle était en glisse.

Persuadé que sa monoplace était endommagée, Vandoorne a eu le fin mot de l'histoire. Après avoir inspecté la MCL32 à l'issue de la course, l'équipe a retrouvé un morceau de ruban adhésif noir coincé dans le diffuseur, coupable d'avoir provoqué une perte d'appui aérodynamique. Du scotch provenant vraisemblablement d'une voiture ayant roulé dans l'une des courses annexes du week-end.

"Nous pensons que Stoffel a passé toute la course avec ce gros morceau de ruban adhésif coincé dans le diffuseur", révèle à Motorsport.com Tom Sallard, ingénieur de course de Vandoorne. C'est le genre de ruban adhésif que les équipes de tourisme utilisent pour rattacher le pare-chocs avant. À la fin de la course, il y avait un morceau de 20 cm de large toujours coincé du côté gauche du diffuseur."

"Nous pensons que, pendant la course, ce ruban adhésif était bien plus grand. Nous avons mesuré une perte d'appui équivalente à l'ouverture du DRS, mais sur la totalité du tour et sans baisse de la traînée. La perte au niveau du diffuseur était aussi symétrique, mais à la fin, le ruban adhésif était seulement du côté gauche. Vers le 22e tour, le diffuseur a en partie retrouvé [de la performance] et le rythme de course de Stoffel s'est amélioré. Nous pensons que, jusqu'à ce moment, c'était des deux côtés, mais qu'il s'est déchiré et qu'il n'y avait plus que le côté gauche. J'imagine que le morceau initial devait mesurer environ 50 cm."

Les conclusions tirées par l'écurie de Woking ont été confortées par le témoignage de Pierre Gasly, qui a passé le premier relais derrière Stoffel Vandoorne à Yas Marina.

"Il a dit que la voiture était incroyablement survireuse, et qu'il pouvait également voir quelque chose flotter dans l'air au niveau du diffuseur", précise Tom Sallard. "Compte tenu de ceci, je pense que Stoffel a fait un travail extraordinaire, non seulement en maintenant la voiture en piste, mais aussi en résistant à six monoplaces derrière lui."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Que retenir du Grand Prix d'Abu Dhabi ?
Article précédent

Que retenir du Grand Prix d'Abu Dhabi ?

Article suivant

Ricciardo : La victoire à Bakou était "un rêve de pilote"

Ricciardo : La victoire à Bakou était "un rêve de pilote"
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021