Mosley est responsable des ennuis des nouvelles équipes

Jamais avare en commentaires et en critiques, Bernie Ecclestone s'en est pris cette fois à Max Mosley, jadis Président de la FIA

Jamais avare en commentaires et en critiques, Bernie Ecclestone s'en est pris cette fois à Max Mosley, jadis Président de la FIA.

Alors qu'il a rarement perdu une occasion de critiquer les nouvelles équipes arrivées cette saison, le grand argentier de la Formule 1 a cette fois pris leur défense.

En désignant un coupable, il a ainsi justifié les ennuis rencontrés cette saison, notamment par HRT et Virgin Racing. Sa cible ? Max Mosley, l'homme qui a mis en place l'accueil de ces nouvelles écuries.

"Les nouvelles équipes ne sont pas fautives. C'est vraiment la faute de Max Mosley, qui leur a dit de venir avec un budget plafonné à 30 millions de livres [36 M€]" a expliqué Ecclestone.

"Désormais elles sont là et, à condition qu'elles ne fassent pas l'aumone, leur présence est une bonne chose".

L'équipe Virgin Racing sera en grande partie financée en 2011 par le constructeur automobile russe Marussia, qui deviendra à terme l'unique propriétaire.

Quant à HRT, l'avenir de l'équipe espagnole reste flou, puisqu'elle n'a pas de châssis pour la saison prochaine. Elle bénéficiera toutefois de l'apport financier de Juan Villalonga, ancien patron de Telefonica.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Équipes Virgin Racing
Type d'article Actualités