Mosley menace les pilotes de leur retirer leur licence

D'après David Coulthard, Max Mosley aurait menacé les pilotes de F1 de leur retirer leur superlicence (le permis de conduire les autorisant à prendre part à un week-end de Grand Prix) après que ceux-ci aient lourdement critiqué les standards de...

D'après David Coulthard, Max Mosley aurait menacé les pilotes de F1 de leur retirer leur superlicence (le permis de conduire les autorisant à prendre part à un week-end de Grand Prix) après que ceux-ci aient lourdement critiqué les standards de sécurité de Monza, et ce à plusieurs reprises.



La 'Grand Prix Drivers' Association' (GPDA) avait déjà menacé de boycotter le circuit ultra-rapide car les intentions de l'association d'améliorer la sécurité des lieux avaient été ignorées de nombreuses fois : réunions annulées au dernier moment, lettres sans réponse, etc.



"

Au lieu de nous donner de vraies réponses, nous avons reçu une lettre de Max nous disant que nous ne savions pas de quoi nous parlions

", explique l'ex président élu du GPDA, l'écossais David Coulthard, en parlant du président de la FIA.



"

La lettre disait que les termes de nos superlicences comportent une clause disant que nous ne sommes pas autorisés à parler de choses qui ne nous regardent pas et qui sont contre le corps gouvernant (la FIA), etc.

"



Mais Coulthard ne se laissera sûrement pas intimider et compte bien faire valoir ses droits et ceux de ses compères pilotes.



"

Nous sommes, et nous seulement, les pilotes, ceux qui savent réellement ce que c'est que de suivre une autre voiture dans des turbulences à des endroits comme Spa

", dit-il.



"

Je suis pour que tout le monde impliqué dans ce sport puisse donner son opinion. Alors pourquoi nous les pilotes ne pouvons-nous pas exprimer la nôtre ?

"

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes David Coulthard
Type d'article Actualités