Moss : "Les femmes n'ont pas le mental pour la F1"

Les femmes occupent des postes de plus en plus importants dans le paddock de la F1 : Monisha Kaltenborn, team principal chez Sauber et Claire Williams, team principal adjointe chez Williams

Les femmes occupent des postes de plus en plus importants dans le paddock de la F1 : Monisha Kaltenborn, team principal chez Sauber et Claire Williams, team principal adjointe chez Williams.

Quand reverrons nous une femme au départ d'un Grand Prix ? Pour Stirling Moss, le Raymond Poulidor du sport automobile (4 fois vice champion entre 1955 et 1958), ce n'est pas pour tout de suite. Ce dernier estimant que les femmes n’ont pas le mental nécessaire pour la F1.

Je pense qu'elles ont la force physique nécessaire, mais je ne sais pas si elles ont le mental pour se battre en course roues contre roues”, a déclaré Moss pour BBC Radio 5. “Je pense qu’elles ont les capacités physiques, car nous avons quelques femmes robustes et fortes. Mais il y a le stress mental et ça, c’est difficile pour une femme. Je ne pense donc pas qu’une femme soit capable de remporter une victoire en F1”, ajoute le Britannique qui a couru en 1958 aux côtés de Maria Teresa de Filippis, première femme a avoir participé à une course de F1.

Ces propos ont bien entendu fait bondir Susie Wolff, pilote de développement pour l’écurie Williams, qui ambitionne de participer aux Young Drivers Tests d’Abu Dhabi ou de Silverstone.

Je suis en total désaccord avec lui. Ces propos m'ont fait grincer des dents. Je ne sais pas par où commencer, j'ai beaucoup de respect pour Sir Stirling et pour ce qu'il a accompli, mais je pense que nous vivons une autre époque.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Stirling Moss , Susie Wolff
Équipes Sauber , Williams
Type d'article Actualités