Formule 1 2017
Dossier

Formule 1 2017

Moteur 2016 pour Sauber en 2017 : Ericsson et Nasr approuvent

partages
commentaires
Moteur 2016 pour Sauber en 2017 : Ericsson et Nasr approuvent
Par : Benjamin Vinel
20 oct. 2016 à 11:45

C'est en marge du Grand Prix du Japon que l'écurie Sauber a annoncé qu'elle utiliserait l'an prochain les unités de puissance Ferrari dans leur spécification 2016.

Marcus Ericsson, Sauber C35
Daniil Kvyat, Sauber C35
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11
Felipe Nasr, Sauber C35
Marcus Ericsson, Sauber C35
Marcus Ericsson, Sauber C35
Marcus Ericsson, Sauber C35 devant son équipier Felipe Nasr, Sauber C35
Felipe Nasr, Sauber C35
Felipe Nasr, Sauber C35

Cette décision n'a pas manqué de surprendre dans le paddock de la Formule 1, puisque Toro Rosso est dans une situation similaire cette saison avec des moteurs Ferrari 2015.

La petite Scuderia, au châssis très bien conçu par ailleurs, a bien commencé l'année avec 45 points lors des onze premiers Grands Prix, mais depuis, c'est la débandade : deux points en six courses, l'écurie souffrant énormément sur les circuits rapides comme Spa-Francorchamps et Monza.

Marcus Ericsson ne cache pas qu'il a lui-même eu des doutes quant au bien-fondé de cette décision, mais explique avoir été convaincu de ses bienfaits par ses ingénieurs.

"La première fois que j'ai entendu ça, je me suis posé beaucoup de questions, je me demandais si c'était le bon chemin à emprunter. Regardez combien Toro Rosso a perdu", souligne Ericsson.

"Puis j'ai parlé aux gars au circuit et à l'usine, et leur raisonnement a du sens, étant donné que la réglementation change énormément et que nous sommes un petite équipe. L'équipe peut se focaliser sur le développement de la voiture pour l'an prochain, et savoir quel package et quelle unité de puissance nous aurons sera utile."

"Le châssis n'est pas là au niveau où il devrait être, et aborder l'hiver sans connaître le package moteur nous handicapera encore plus. Si nous savons ce que nous avons derrière nous, nous pouvons tout donner du côté du châssis."

De nombreuses faiblesses

Felipe Nasr est d'accord avec son coéquipier, estimant que les lacunes de la Sauber actuelle montrent que l'écurie suisse doit se concentrer sur son châssis à tout prix.

"Je vois que nous avons éparpillé beaucoup d'attention par rapport au côté aéro, et nous devrions nous focaliser là-dessus l'an prochain", estime Nasr. "En 2016, nous avions la dernière spécification du moteur mais la voiture a de grandes faiblesses. Les vitesses de passage en courbe, la traction, le freinage sont tous très faibles cette année et je vois clairement qu'il y a matière à s'améliorer du côté du châssis."

Sauber occupe encore et toujours la dernière place du championnat des constructeurs 2016, sans le moindre point au compteur, devancé par Manor avec son unique unité.

Article suivant
Ricciardo en meilleure forme que Hamilton, prélude de 2017 ?

Article précédent

Ricciardo en meilleure forme que Hamilton, prélude de 2017 ?

Article suivant

Grosjean - "100 Grands Prix, c'est quelque chose dans une vie !"

Grosjean - "100 Grands Prix, c'est quelque chose dans une vie !"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Marcus Ericsson , Felipe Nasr
Équipes Sauber
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités