Le moteur F1 Mercedes a encore repoussé des limites

Le moteur de Mercedes en Formule 1 a atteint une nouvelle référence sur le banc d'essai à l'usine de Brixworth après avoir passé la barre des 50% d'efficacité énergétique pour la première fois.

Cette réalisation est la preuve des accomplissements immenses réalisés par le constructeur allemand dans l'amélioration de ses unités de puissance, qui sont les moteurs de course les plus efficaces de l'Histoire.

L'efficacité énergétique est devenue un facteur clé pour un constructeur de moteur moderne et est calculée grâce à la quantité d'énergie utile qui peut être produite par rapport à une quantité donnée d'apport thermique.

Dans la Formule 1 actuelle, cela est devenu particulièrement important car il y a une limite stricte de débit d'essence de 100 kg/heure. L'efficacité à 50% de Mercedes en fait donc un des meilleurs moteurs à combustion interne au monde.

Il approche désormais des niveaux d'efficacité énergétique atteints par les moteurs diesel des grands bateaux porte-containers, même si les turbines au gaz peuvent offrir une efficacité de 60%.

La barre des 50%, qui n'a pas encore été atteinte en piste, est bien plus haute que les 30% d'efficacité que les anciens moteurs atmosphériques pouvaient produire. Quand la F1 est entrée dans la nouvelle ère turbo hybride en 2014, les moteurs Mercedes avaient un taux de conversion de 44%, et des progrès ont également été faits depuis lors.

Dans une chronique pour le site officiel de Mercedes, l'équipe déclare : "Les anciens moteurs atmosphériques ont atteint un pic de 29% d'efficacité énergétique pendant l'ère V8, alors que la dernière fois que nous avions vu ces niveaux de puissance en Formule 1 était en 2005, avec un V10 qui engloutissait du carburant à un niveau énorme de 194 kg/heure. Avoir réduit de moitié le débit d'essence pour la même quantité de puissance, c'est quelque chose."

"Trois ans et demi après avoir fait ses débuts, l'unité de puissance Mercedes-AMG F1 a désormais atteint un rendement de conversion de plus de 50% pendant des tests sur le banc d'essai à Brixworth."

"En d'autres termes, il produit désormais plus d'énergie qu'il en perd, une étape remarquable pour tout moteur hybride et surtout de course. Par rapport à 2014, la puissance est de 109 chevaux supérieure tout en utilisant la même quantité de carburant."

Mercedes a utilisé une version de son unité de puissance F1 pour son nouveau Project ONE, qui dispose d'une efficacité énergétique de 40%.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités