Le nouveau moteur Mercedes profite à Force India et Williams

partages
commentaires
Le nouveau moteur Mercedes profite à Force India et Williams
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
10 juin 2017 à 12:16

Les équipes clientes de Mercedes profitent ce week-end, au Canada, d'une évolution de l'unité de puissance allemande.

Lance Stroll, Williams FW40
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Lance Stroll, Williams FW40
Sergio Perez, Sahara Force India VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10

Les quatre pilotes des équipes Force India et Williams ont tous utilisé la même unité de puissance lors des six premiers Grands Prix de la saison. En passant à leur deuxième bloc de l'année, Sergio Pérez, Esteban Ocon, Felipe Massa et Lance Stroll bénéficient tous d'une évolution du bloc Mercedes-Benz à Montréal.

Dans l'équipe d'usine de Mercedes, ce changement avait déjà été effectué : en Espagne pour Lewis Hamilton et à Monaco pour Valtteri Bottas, contraint de revenir au premier moteur à Barcelone. Selon les dires de Force India, la nouvelle spécification du moteur permet notamment d'utiliser des modes de performance plus élevés pendant plus longtemps en course. 

"Je pense que ça a plus à voir avec la fiabilité qu'avec la performance pure et simple", explique Ottmar Szafnauer, directeur des opérations de Force India. "La performance pure et dure vient du fait que l'on peut le faire tourner plus longtemps dans un mode plus performant. Mais si l'on parle de temps au tour, c'est presque pareil. Nous pouvons utiliser certains des modes plus performants plus longtemps en course, donc le temps de course est plus court, mais sur un tour, c'est la même chose."

La fiabilité parfaite des blocs Mercedes au sein des équipes clientes lors du début de saison leur permet également d'être dans une excellente position pour la suite du championnat. Alors qu'il reste 14 Grands Prix à disputer, tous disposent de trois unités de puissance neuves. Si aucune défaillance ne survient, cela les autorise donc à ce que ces moteurs ne soient pas contraints de tenir au moins cinq Grands Prix. De quoi offrir la possibilité de les exploiter à un niveau de performance plus élevé pendant plus de temps en piste.

Article suivant
Grosjean : trois tête-à-queue à cause du brake-by-wire

Article précédent

Grosjean : trois tête-à-queue à cause du brake-by-wire

Article suivant

La dernière chicane, catalyseur d'incidents en qualifications ?

La dernière chicane, catalyseur d'incidents en qualifications ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Équipes Williams , Force India
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités