Accord moteur avec Mercedes : McLaren assure que Jordan "a tort"

Après une rumeur lancée par Eddie Jordan selon laquelle un accord a été conclu entre McLaren et Mercedes pour la fourniture de moteurs dès 2018, les deux structures ont démenti cette affirmation.

Accord moteur avec Mercedes : McLaren assure que Jordan "a tort"
Eddie Jordan
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Eric Boullier, directeur de la compétition, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32

Depuis plusieurs semaines, la question d'un retour de McLaren dans le giron de l'Étoile, en dépit du partenariat technique poussé mais pour le moment infructueux avec Honda, s'est fait jour et a pris une certaine ampleur quand des discussions ont été évoquées entre les deux parties.

Forcément, la situation de l'équipe de Woking est un argument de poids dans la crédibilité d'une telle rumeur, quand bien même les dirigeants de McLaren ont tenté de déminer le terrain. Après deux saisons très compliquées, le renouveau du V6 turbo hybride nippon semble avoir ramené l'alliance des deux marques en arrière, avec une fiabilité quasi inexistante et une performance forcément diminuée.

Et quand Eddie Jordan, qui a déjà levé de gros lièvres ces dernières années, et notamment celui du transfert de Lewis Hamilton chez Mercedes fin 2012, assure que la firme allemande et l'écurie britannique ont d'ores et déjà un accord en vue de 2018, il est particulièrement écouté.

"Ils vont débuter la saison 2018 avec un moteur Mercedes", a-t-il ainsi lâché sur Channel 4, en expliquant que le fait de voir Honda motoriser Sauber – annonce qui n'était pas encore officielle au moment de sa prédiction – ouvrait la porte d'une séparation.

Toutefois, Éric Boullier, directeur de la compétition McLaren, a tenu à démentir catégoriquement les déclarations de l'Irlandais : "Je suis très confiant pour vous dire qu'Eddie Jordan a tort", a-t-il expliqué pour Motorsport.com.

Quant à Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes AMG, il estime que McLaren peut revenir au meilleur niveau sans l'aide de Mercedes : "Ils n'ont pas besoin de notre moteur", a-t-il assuré pour Channel 4.

"Ils ont une relation avec Honda qui traverse une phase difficile actuellement. Mais McLaren et Honda ont les ressources, humaines et financières, pour se sortir de cette situation difficile."

Avec Adam Cooper

partages
commentaires
1984-1994 : Les F1 pilotées par Ayrton Senna

Article précédent

1984-1994 : Les F1 pilotées par Ayrton Senna

Article suivant

Hamilton n'a "pas d'explication" quant à sa contre-performance russe

Hamilton n'a "pas d'explication" quant à sa contre-performance russe
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021