Le moteur de Verstappen a été bridé après l'abandon de Ricciardo

Red Bull a eu peur que le moteur de Max Verstappen ne subisse un problème mécanique, ce qui aurait privé l'équipe autrichienne d'une victoire à domicile sur le Red Bull Ring.

Le moteur de Verstappen a été bridé après l'abandon de Ricciardo
Sur le podium : le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing après son abandon
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing fête la victoire avec Dietrich Mateschitz, PDG et fondateur de Red Bull, Christian Horner, directeur de Red Bull Racing et Dr Helmut Marko, consultant de Red Bull avec toute l'équipe
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, lutte avec Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, quitte sa voiture après avoir abandonné
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing sur le podium
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing fête la victoire avec Christian Horner, directeur de Red Bull
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

La panne subie par Daniel Ricciardo dans la dernière partie du Grand Prix d'Autriche a mis les nerfs de Red Bull à rude épreuve, l'équipe craignant qu'un problème similaire n'arrive sur l'autre monoplace, celle de Max Verstappen, alors confortablement installée en tête de la course. Par précaution, Red Bull a donc réduit la puissance du moteur Renault sur la RB14 rescapée pour cueillir un succès à domicile.

Christian Horner révèle que le problème d'échappement subi par Ricciardo a soulevé des craintes au sein du directoire de l'équipe, qui ne pouvait pas se permettre de perdre la victoire sur le circuit qui porte son nom, le Red Bull Ring.

"Nous étions plutôt inquiets qu'un problème similaire puisse se reproduire avec Max donc nous avons réduit la puissance de son moteur pour abaisser les températures", révèle Horner à Motorsport.com. "Nous l'avons ensuite remis à puissance normale dans les cinq derniers tours pour nous assurer que les Ferrari ne parviendraient pas à revenir dans la zone d'activation du DRS."

Il admet aussi s'être fait beaucoup de souci : "Eh bien, mon vieux lederhosen [la tenue traditionnelle autrichienne qu'il portait durant la course, ndlr] a commencé à surchauffer, mais Max semblait plus ou moins tout contrôler, y compris la fiabilité. C'est certainement l'un des plus gros stress que j'ai ressenti dans le dernier quart d'une course."

La fiabilité continue de faire défaut à Red Bull et Renault, et Horner précise que cette casse sur l'échappement "a envoyé de l'air chaud à l'arrière de la voiture", mais ne sait pas s'il s'agit du même problème que celui rencontré par Verstappen en essais libres : "Je ne sais pas si c'est le même ou non. Tant que nous n'aurons pas ramené les voitures [à l'usine] et que nous ne les aurons pas démontées, ce sera difficile à dire."

Un résultat "phénoménal" sur le Red Bull Ring

La course de Red Bull semblait pourtant très bien partie lorsque Mercedes a commis une erreur stratégique avec Lewis Hamilton, repoussant le Britannique au quatrième rang. Verstappen et Ricciardo se sont alors retrouvés en tête, et le doublé semblait possible sans une dégradation importante du pneu arrière gauche de l'Australien, qui a été contraint de repasser aux stands. Ce doublé envolé est "la seule déception" pour Horner au milieu d'un week-end qu'il qualifie de "phénoménal".

Lorsque Motorsport.com lui demande la valeur d'une victoire à domicile, sa réponse est immédiate : "C'est énorme. Toutes les courses apportent le même nombre de points, mais certaines signifient davantage que d'autres."

"Dietrich Mateschitz [propriétaire de Red Bull, ndlr] s'implique tellement en Formule 1, il organise un Grand Prix – vous avez vu l'organisation de ce week-end et les infrastructures – et possède deux équipes. Gagner ici en Autriche alors qu'il fait partie du public, car il ne vient pas à toutes les courses, c'est fantastique, et c'était fantastique pour les fans néerlandais aussi. Il y avait 20'000 fans néerlandais ce week-end. Ils étaient venus l'an dernier et n'ont vu Max que pour un virage. Ils sont revenus cette année et l'ont vu remporter la victoire."

Avec Scott Mitchell.

partages
commentaires
Comment Hamilton améliore sa concentration avec Bose

Article précédent

Comment Hamilton améliore sa concentration avec Bose

Article suivant

Tilke : Les GP en ville offrent des circuits plus exaltants

Tilke : Les GP en ville offrent des circuits plus exaltants
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Auteur Scott Mitchell
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021