Moteurs - Hamilton et Rosberg à égalité pour la fin de saison

Mercedes a tenu à rassurer Lewis Hamilton sur le nombre de moteurs encore à sa disposition pour terminer la saison. Le Britannique est sur le même pied d’égalité que son coéquipier Nico Rosberg.

Moteurs - Hamilton et Rosberg à égalité pour la fin de saison
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 rentre aux stands après son abandon
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid contraint à l'abandon avec un moteur cassé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 sur la grille
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le poleman Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid contraint à l'abandon avec un moteur cassé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid abandonne avec un moteur cassé

Lewis Hamilton a perdu dimanche une victoire qui lui tendait les bras à Sepang, après l’explosion de son moteur alors qu’il occupait la tête de la course. En plus de voir son coéquipier Nico Rosberg porter son avance à 23 points en tête du championnat, le triple Champion du monde pouvait craindre de vivre une fin de campagne de nouveau affectée par l’état de son "parc" de moteurs.

Mais le directeur technique exécutif de Mercedes, Paddy Lowe, a souligné que le Britannique n’avait pas à s’inquiéter sur ce point, et qu’il ne lui serait pas demandé de rouler à l’économie lors de certaines séances, puisqu’il dispose encore des mêmes composants moteur que son coéquipier.

"[Le moteur qui a explosé à Sepang] est la première spécification que nous avons introduite à Spa", a expliqué Paddy Lowe à Motorsport.com. "Il a fait une séance d’essais libres. Il a encore l’autre du vendredi en Belgique, qui est un moteur ‘neuf’, ainsi que celui qu’il a utilisé en Belgique, en Italie et à Singapour. Nous avons deux ensembles complets."

"Il est donc de nouveau à égalité avec Nico, en effet. Cela le remet sur un programme pour cinq moteurs sur l'année plutôt que six."

La lutte pour le titre "biaisée"

Lowe ne cache pas, cependant, qu’il est extrêmement déçu de voir que la fiabilité a influencé à ce point la lutte pour le titre mondial entre les deux pilotes Mercedes. L’écurie allemande espérait que la fin de championnat se déroulerait sans problème mécanique pour Hamilton ni pour Rosberg, avec uniquement la performance pour les départager.

"Nous sommes vraiment dégoûtés d’avoir biaisé ce que nous voulions vraiment, vraiment être une compétition loyale dans le garage", explique-t-il. "Nous travaillons très, très dur pour réduire le nombre de défaillances. Nous avons fait des progrès d’une année sur l’autre."

"En fait, dans l’ensemble c’est l’année la plus fiable pour nous, si l’on prend la vision globale. C’est le premier abandon que nous avons connu cette année, si l’on excepte Barcelone [où les deux Mercedes s’étaient accrochées]. C’est quelque chose sur quoi nous travaillons si fort pour l’éviter, et nous disons depuis des semaines que nous ne voulons pas laisser tomber un pilote dans cette phase finale cruciale du championnat. Malheureusement, c’est ce que nous avons fait."

"Nous sommes vraiment dégoûtés pour ça, car cela interfère dans ce que tout le monde voudrait voir être une compétition directe. C’est la nature du sport."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Force India - Un point pris à Williams, et des regrets

Article précédent

Force India - Un point pris à Williams, et des regrets

Article suivant

Renault - "Tout le monde pousse dans la même direction"

Renault - "Tout le monde pousse dans la même direction"
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021