Moteurs - La F1 va abandonner le système des jetons dès 2017

Motorsport.com est en mesure d'affirmer que le système des jetons pour le développement des unités de puissance en cours de saison sera abandonné à partir de 2017.

Moteurs - La F1 va abandonner le système des jetons dès 2017
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11, contraint à l'abandon, moteur cassé
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06 mène devant son équipier Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 au départ de la course
Le départ
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR10 s'arrête lors des EL2
Jérôme Stoll, Président de Renault Sport Racing et Cyril Abiteboul, Directeur Général de Renault Sport Racing

Le système de jetons permet à chaque motoriste de développer son moteur de manière limitée tout au long de la saison. L’abandon des jetons signifie que les constructeurs pourront désormais développer sans limite leurs moteurs, à la seule condition, pour introduire ces évolutions, qu’un pilote en change en cours de saison, sachant que leur nombre est limité à cinq actuellement.

Ce changement fait partie des concessions importantes faites dans le cadre de la réduction des coûts des unités de puissance. Les motoristes vont maintenant pouvoir développer de manière agressive leurs moteurs pour leurs propres écuries sans que ces dépenses ne soient diluées sur le prix des blocs vendus à leurs clients.

Cette saison, les motoristes disposeront toujours de 32 jetons. Le règlement prévoyait que ce nombre allait chuter à 25 en 2017, 20 en 2018 et 15 à partir de 2019. Pour 2016, le système ‘black and white’ qui devait stopper, à partir d’un certain point, le développement de certains éléments a d’ores-et-déjà été abandonné.

"Le système de jetons va être supprimé", a déclaré Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing. "Une des raisons pour lesquelles nous sommes tous tombés d’accord pour faire ça est que nous avons tous besoin que la performance des moteurs converge. Et une F1 dictée par la performance du moteur n’est bonne pour personne."

"On voit que ce n’est pas bon pour Mercedes, ce n’est pas bon pour Renault, Ferrari – nous avons tous intérêt de changer cela. Nous avons décidé, aussi pour le public, de mettre fin à la confusion entre le système de pénalités, le système des jetons ; nous avons simplement décidé de supprimer le système des jetons."

Avec Adam Cooper

partages
commentaires
Renault R.S.16 - Une base stable, évolution des Lotus E22 et E23
Article précédent

Renault R.S.16 - Une base stable, évolution des Lotus E22 et E23

Article suivant

Magnussen - Je suis affamé après avoir été mis sur la touche

Magnussen - Je suis affamé après avoir été mis sur la touche
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021