Les jours des gigantesques motorhomes en F1 sont comptés

La Formule 1 envisage de supprimer les motorhomes utilisés sur les Grand Prix européens, dans le cadre de son projet "zéro carbone" pour 2030.

Les jours des gigantesques motorhomes en F1 sont comptés

Les immenses motorhomes qui accompagnent les écuries de Formule 1 sur les Grands Prix européens pourraient disparaître dans les années à venir, alors que la discipline cherche à réduire ostensiblement son empreinte carbone. En fin d'année dernière, les dirigeants de la F1 ont annoncé un plan prévoyant la neutralité carbone d'ici 2030, un objectif atteignable non seulement en réduisant les émissions de CO2 des monoplaces mais également en mettant sur pied une logistique plus efficiente.

Lire aussi :

La volonté affichée est ambitieuse mais l'optimisme règne, tandis que le sujet est déjà pris à bras-le-corps par la F1 pour le transformer en un but réaliste. Directeur général de la F1, Ross Brawn explique que de nombreuses pistes sont envisagées, parmi lesquelles l'utilisation de différentes formes de transport (avec davantage de trajets par train ou par bateau pour la circulation du matériel) et la suppression des gigantesques motorhomes sur les manches européennes.

"Nous nous intéressons au transport et à tous les équipements que nous utilisons", précise Ross Brawn. "Actuellement, mon staff étudie toutes les formes alternatives de transport, et le train est en fait une façon de faire très efficace. Le fret maritime l'est également. Nous examinons donc toute la logistique pour voir comment nous pouvons minimiser notre impact." 

"Après, il y a les motorhomes. Nous allons tous sur les Grands Prix, et sur neuf courses de l'année nous avons des motorhomes transportés par des camions, une immense flotte de camions, qui fournissent aux écuries les infrastructures dont elles ont besoin. Pour les 15 autres Grands Prix, elles sont très heureuses d'utiliser ce qu'il y a sur place lorsqu'elles arrivent le jeudi. Il y a des courses extra-européennes, par exemple à Bakou, où il y a un bel ensemble de préfabriqués prêts à l'emploi. Personne ne se plaint et tout est possible. Puis nous allons à Monza et nous avons nos somptueux palais avec tous les camions nécessaires pour les transporter. À l'avenir, nous voulons passer à un motorhome ou une structure d'accueil qui pourrait être monté avec beaucoup moins d'incidence qu'actuellement en matière de logistique et de transport."

Pour les Grand Prix européens, les chiffres ont de quoi faire tourner les têtes. Comme Motorsport.com le révélait l'année dernière, il y a sur ces manches un total de 315 camions qui se déplacent, utilisés par les écuries, Pirelli, la F1 et la FIA. Il faut y ajouter les 60 camions des championnats annexes. Il faut ajouter à cela que les distances ne sont pas toujours optimisées puisque le calendrier, tel qu'il est constitué, poussent les convois à repasser par le lieu de base des écuries.

Avec Jonathan Noble  

partages
commentaires
Red Bull soutient Gasly : "Il peut devenir un grand pilote"
Article précédent

Red Bull soutient Gasly : "Il peut devenir un grand pilote"

Article suivant

Mercedes présente sa nouvelle livrée pour 2020

Mercedes présente sa nouvelle livrée pour 2020
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021