Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
19 jours
23 oct.
Prochain événement dans
31 jours
31 oct.
Prochain événement dans
39 jours
13 nov.
Prochain événement dans
52 jours
04 déc.
Prochain événement dans
73 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
80 jours

Le Mugello est-il à la hauteur de sa réputation ?

partages
commentaires
Le Mugello est-il à la hauteur de sa réputation ?
Par :
Co-auteur: Basile Davoine

Le Grand Prix de Toscane est devenu réalité depuis hier. Motorsport.com n'a pas laissé passer l'occasion d'aller voir d'un peu plus près le comportement des monoplaces en piste sur le Mugello, afin de comprendre le défi "excitant et difficile" que propose le circuit italien.

Ce sera peut-être l'unique visite de la Formule 1 au Mugello pour un Grand Prix. Vendredi matin, lors des premiers essais libres, aucune écurie n'a perdu de temps pour prendre la mesure du tracé long de 5,245 km. Même Mercedes et Red Bull Racing ont mis de côté leur approche habituellement tranquille des EL1 et ont fait sortir leurs pilotes pour des tours d'observation précoces. Pour Lewis Hamilton, c'était la toute première expérience sur le Mugello. Le Britannique a confié avant le début du week-end qu'il préférait découvrir les nouveaux circuits "pour la première fois sur place car c'est à la fois un choc et une surprise".  

Durant les essais libres, les reporters de Motorsport.com se sont rendus sur le toit du bâtiment des stands afin d'observer les tours d'installation. On a pu noter que la longue courbe à gauche de Bucine (virage 15) en fin de tour était une simple zone d'accélération pour les pilotes, avant de porter le regard vers les fameux virages d'Arrabbiata (virages 8 et 9) qui se trouvent dans le deuxième secteur. Avant ce week-end, l'ancien pilote de F1 Giancarlo Fisichella avait prévenu, dans une vidéo exclusive pour Motorsport.com, que les forces latérales à cet endroit dépasseraient les 5 g en qualifications. L'Italien estime que ces virages constituent "la partie la plus excitante et difficile du circuit".

Ricciardo ne s'attendait pas à voir Ferrari autant en difficulté

Article précédent

Ricciardo ne s'attendait pas à voir Ferrari autant en difficulté

Article suivant

Hamilton et Mercedes : les discussions vont bientôt avancer

Hamilton et Mercedes : les discussions vont bientôt avancer
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Toscane
Auteur Alex Kalinauckas