Nasr - L'accrochage entre équipiers au départ ne doit plus arriver

Les deux pilotes Sauber s'étaient accrochés dimanche dernier sur le Circuit des Amériques, au départ du Grand Prix des Etats-Unis.

Neuvième à l’arrivée à Austin le week-end dernier, Felipe Nasr aurait aimé faire encore mieux mais son début de course a été rendu très difficile par un accrochage avec Marcus Ericsson. Voir les deux Sauber impliquées dans l’incident au premier virage était évidemment très décevant pour l’écurie suisse, qui ne peut pas se permettre de tels accrocs alors que la huitième place du championnat constructeurs n’est pas assurée face à McLaren. 

"C’est quelque chose que l’on ne veut pas voir de nouveau", confirme Nasr dans le paddock de Mexico. "Le message [de l’équipe] est clair. Si je devais revenir en arrière, je ne ferais pas la même chose. Il ne m’a pas vu. Si cela devait se reproduire, je ne ferais pas pareil."

Le pilote brésilien explique qu’il n’y a "pas vraiment" eu d’excuses entre les deux coéquipiers et que la situation était avant tout née d’une incompréhension. Le drapeau jaune agité à l’entrée du premier virage, lors du départ mouvementé, a également été pour beaucoup dans l’incident. 

"J’ai dit à Marcus que je ne voulais pas le dépasser dans ce virage, car il y avait un drapeau jaune", raconte Nasr. "Si je l’avais dépassé, j’aurais eu une pénalité. Au moment où j’ai vu cela, nous étions côte à côte dans la ligne droite et j’ai juste gardé ma ligne, mais je n’ai jamais eu l’intention de le doubler. Il m’a dit qu’il ne m’avait pas vu. Ce sont des choses que nous ne voulons pas revoir, c’est comme ça."

Faire mieux sous la pluie

Ce week-end à Mexico, Nasr espère pouvoir entrer dans les points pour la troisième fois consécutive. Mais il faudra que la C34 se montre plus agile en cas de pluie. Et cette dernière est de nouveau annoncée. 

"Je crois que l’on doit améliorer notre set-up sous la pluie", prévient-il. "Si le week-end est mouillé, nous avons une chance d’aller vers quelque chose d’extrême avec les réglages pluie. Nous visons les points. C’est ce que toutes les équipes veulent. Si l’on veut les garder derrière, nous devons faire quelque chose."

 

 

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Marcus Ericsson , Felipe Nasr
Type d'article Actualités
Tags accrochage, coéquipiers, depart