Natalie Robyn devient la première directrice générale de la FIA

La FIA a annoncé la nomination de Natalye Robyn comme directrice générale, un rôle qui n'existait pas jusqu'à aujourd'hui.

Natalie Robyn devient la première directrice générale de la FIA
Charger le lecteur audio

C'était une volonté forte du président de la FIA nouvellement élu, Mohammed Ben Sulayem : s'attacher les services d'un directeur général pour diriger à ses côtés l'instance internationale, à un poste créé à partir d'une feuille blanche et qui n'avait jamais existé jusqu'à présent. Le successeur de Jean Todt avait détaillé le profil idéal et promis de ne pas précipiter la décision, et un appel formel à candidatures avait été lancé en avril dernier, sans date butoir. La mission décrite pour ce poste ? "Stabiliser les finances de la FIA, rationaliser des structures de gouvernance et des processus opérationnels, et développer ses capacités de direction pour soutenir la diversification et la croissance des futures sources de revenus".

Quelques mois plus tard, la FIA a trouvé sa perle rare et annonce la nomination de Natalie Robyn. Cette Américaine de 43 ans prendra ses fonctions "dans un futur proche" et arrive avec un bagage de 15 années d'expérience dans les secteurs de l'automobile et de la finance. Elle a notamment occupé des postes de direction chez Volvo, Nissan et DaimlerChrysler. 

"La nomination de Natalie Robyn pour devenir notre toute première directrice générale est un moment de transformation pour notre fédération", souligne Mohammed Ben Sulayem. "Sa grande expérience et son leadership seront essentiels pour améliorer nos finances, notre gouvernance et nos opérations. Elle a fait ses preuves en matière de diversification et de croissance, ainsi qu'en matière de développement des capacités de leadership exécutif, ce qui constituera un atout extrêmement précieux pour la FIA et nos membres. Je lui souhaite la bienvenue dans l'équipe."

Conformément au profil recherché, elle sera responsable du bon fonctionnement économique de la FIA, mais aussi de la conduite de la stratégie globale pour matérialiser la vision voulue par sa présidence. Elle développera également de nouveaux plans de croissance commerciale pour pérenniser les finances de l'institution. 

"Je suis ravie d'être nommée pour devenir la toute première directrice générale de ma FIA, dans une période aussi importante pour la fédération", réagit Natalie Robyn. "J'ai hâte de travailler avec les membres, l'équipe dirigeante et le président afin de concrétiser leur vision réformatrice et la croissance avec l'implication de tout le personnel."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Alpine attend "d'énormes" gains aéro du plancher de Singapour
Article précédent

Alpine attend "d'énormes" gains aéro du plancher de Singapour

Article suivant

Alpine juge "lamentable" la fin du GP d'Italie sous Safety Car

Alpine juge "lamentable" la fin du GP d'Italie sous Safety Car