Ne pas voir Vandoorne en F1 en 2016 serait "la négation du système"

partages
Ne pas voir Vandoorne en F1 en 2016 serait
Par : Emmanuel Rolland
30 sept. 2015 à 06:30

Team manager de l’écurie ART Grand Prix, dominatrice en GP2 cette année avec Stoffel Vandoorne, Frédéric Vasseur trouverait inquiétant que le pilote belge ne décroche pas un volant en F1 l’an prochain.

Frederic Vasseur, Patron d'ART Grand Prix
Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Le vainqueur Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Le troisième, Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Le vainqueur Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Alain Prost, avec Frederic Vasseur, patron d'ART GP

Champion de la Formule 4 Eurocup 1.6 en 2010 pour ses débuts en sport automobile, vainqueur de la Formule Renault 2.0 Eurocup en 2012, vice-champion de Formule Renault 3.5 en 2013, puis vice-champion du GP2 en 2014, Stoffel Vandoorne connaît une ascension météorique. 

Le pilote belge, qui avait déjà décroché ses trois premiers succès en GP2 en fin de saison dernière avec ART, est sans rival dans l’exercice 2015 avec un bilan plus qu’éloquent : 12 podiums (sur 16 courses disputées jusqu’ici), dont cinq victoires, et une avance record de 108 points sur Alexander Rossi, son plus proche rival avant le meeting de Sotchi.

"Jusque-là, le bilan en GP2 est parfait ; maintenant il faut concrétiser, on peut le faire sur le prochain week-end", a expliqué Frédéric Vasseur à Motorsport.com. "Ce serait bien car ensuite il y a une coupure d’un mois et demi. C’est le moment où, pour Stoffel, cela doit se décider ; ce serait bien d’attaquer les négociations avec le titre en poche. Pour nous, cela nous permettrait d’attaquer les dernières courses dans la sérénité. Cela fait deux ou trois courses que l’on est un poil conservateur sur certains choix, en se disant que l’on prendra des risques lorsque l’on sera champion". 

De fait, Vandoorne est bien évidemment attendu en Formule 1 l’année prochaine. Membre du programme Young Driver de McLaren depuis 2013, il a été nommé troisième pilote de l’écurie de Woking l’an passé. Avant un poste de titulaire l’an prochain?

McLaren doit choisir ses pilotes cette semaine. S’ils ne le prennent pas, je pense qu’ils le libéreront.

Frédéric Vasseur.

"Ce n’est un secret pour personne que Stoffel est courtisé en F1", poursuit Vasseur. "Il est dans une situation un peu bizarre car il a un contrat McLaren, il ne peut pas voir partout ailleurs. Mais bon, je pense que là c’est maintenant que ça doit se faire, dans les quinze jours qui viennent".

Pour Frédéric Vasseur, Stoffel Vandoorne devrait être rapidement fixé sur son avenir. Un avenir qui doit inévitablement passer par la F1 d’après le dirigeant d’ART Grand Prix.

"McLaren doit choisir ses pilotes cette semaine. S’ils ne le prennent pas, je pense qu’ils le libéreront", explique Vasseur. "On ne peut pas admettre qu’un gars qui a tout gagné n’aille pas en F1, sinon c’est la négation absolue du système."

"Si on se dit que le gamin qui a gagné la Formule Renault, qui fait 2e en World Series la première année, qui fait 2e en GP2 la première année, et qui j’espère gagne le GP2 cette année, n’est pas promu dans une bonne situation en F1, je ne vois pas comment on va motiver un jeune à débuter en karting. A moins que son père soit riche à milliards... Le problème c’est qu’en ce moment on a l’impression que ce n’est que comme cela que ça fonctionne."

Prochain article Formule 1
Grosjean - D'un côté une équipe qui me voulait, de l'autre Lotus en difficulté...

Article précédent

Grosjean - D'un côté une équipe qui me voulait, de l'autre Lotus en difficulté...

Article suivant

Gene Haas - "Romain sera notre pilote de pointe"

Gene Haas - "Romain sera notre pilote de pointe"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Stoffel Vandoorne
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Interview