La F1 a mis les nouveaux Accords Concorde "en veilleuse"

Le PDG de la Formule 1, Chase Carey, a déclaré que les négociations sur les nouveaux Accords Concorde avaient été mises "en veilleuse" pour pouvoir s'atteler aux problèmes liés à la pandémie de COVID-19.

La F1 a mis les nouveaux Accords Concorde "en veilleuse"

Les Accords Concorde actuels, qui régissent notamment les droits commerciaux et la répartition des revenus distribués aux écuries, arrivent à expiration en fin d'année et les discussions sur leur prochaine version ont cours depuis de nombreux mois. Le sujet est d'autant plus sensible actuellement que la réglementation de la F1 comprendra à partir de l'année prochaine un volet financier qui doit accompagner en théorie une redistribution plus équitable des revenus, cette dernière profitant aujourd'hui très majoritairement aux grands constructeurs historiques de la discipline.

Ces accords sont également importants car ils lient les écuries signataires à la Formule 1 pendant plusieurs années. Or, aujourd'hui, aucune d'entre elles n'est officiellement engagée vis-à-vis de la discipline au-delà de 2020. "Nous étions dans les dernières étapes de la finalisation des Accords Concorde quand la crise du coronavirus a tout chamboulé", a déclaré Carey lors d'une conférence avec des analystes de Wall Street. 

Lire aussi :

"Nous avons décidé de mettre [les Accords] Concorde en veilleuse pour le court terme, et de donner la priorité à la résolution des problèmes liés à 2020 en premier lieu. Comme nous avançons concernant le calendrier 2020 et que nous finalisons les changements réglementaires avec les équipes, nous allons de nouveau revenir à la finalisation des Accords Concorde dans un avenir immédiat."

Quand il lui a été demandé si, dans les circonstances actuelles, les accords actuels ne pouvaient tout simplement pas être étendus à 2021, Carey a expliqué qu'un nouveau contrat pouvait de toute façon être mis en place sans la ratification par les écuries. "La réalité c'est qu'une fois que nous serons en 2021, avec la FIA prenant part à l'accord, nous pourrons juste nous débrouiller de façon unilatérale, dire quelles sont les règles à suivre ou quelle structure est mise en place, donc nous n'avons rien à étendre."

"Nous pouvons essentiellement les mettre en œuvre et dire : 'Si vous courez, voici les conditions dans lesquelles vous allez le faire'. Il est évident que ce n'est pas de cette manière que nous voulons procéder avec les équipes. Mais les Accords Concorde que nous allons mettre en place seront les Accords Concorde qui entreront en vigueur en 2021, et nous pouvons le faire unilatéralement."

partages
commentaires
Racing Point : "Nous restons la plus petite équipe de F1"

Article précédent

Racing Point : "Nous restons la plus petite équipe de F1"

Article suivant

Annuler le Grand Prix F1 pourrait-il arranger Austin ?

Annuler le Grand Prix F1 pourrait-il arranger Austin ?
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021