Newey : 13 points, un écart extrêmement fragile

Si Red Bull Racing vient de décrocher son troisième titre consécutif au championnat du monde des constructeurs, Adrian Newey rappelle que tout peut arriver à Sao Paulo pour Sebastian Vettel face à Fernando Alonso

Si Red Bull Racing vient de décrocher son troisième titre consécutif au championnat du monde des constructeurs, Adrian Newey rappelle que tout peut arriver à Sao Paulo pour Sebastian Vettel face à Fernando Alonso.

Deuxième à Austin, le double Champion du Monde en titre n’a pris que trois petits points à Fernando Alonso et devra donc attendre le dernier Grand Prix de la saison pour, peut-être, glaner un nouveau titre.

"C'est incroyable d'avoir gagné ces 3 dernières saisons. Il y a un esprit d'équipe incroyable à Milton Keynes, et en voilà le résultat", explique Newey au micro de Sky Sports.

"Il ne faut toutefois rien prendre pour acquis en F1, le début de la saison était compliqué après l'arrêt du diffuseur soufflé. C'est comme en 1994 quand nous n'avions plus la suspension active chez Williams, on a dû travailler sur la voiture. 13 points, c'est un écart extrêmement fragile, il va donc falloir être prudent au Brésil. Les voitures sont compliquées et les faire rouler est loin d'être aisé."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Sebastian Vettel , Adrian Newey
Équipes Red Bull Racing , Williams
Type d'article Actualités