Newey intéressé par les suspensions Mercedes et Toro Rosso

partages
commentaires
Newey intéressé par les suspensions Mercedes et Toro Rosso
Par : Benjamin Vinel
5 mars 2017 à 16:00

Alors que la première semaine d'essais hivernaux F1 vient d'avoir lieu à Barcelone, Adrian Newey livre son verdict sur les modèles 2017.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Adrian Newey, directeur technique de Red Bull Racing
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Carlos Sainz Jr., Toro Rosso STR12
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08

B.V., Barcelone - La nouvelle réglementation technique a logiquement abouti à des divergences dans les solutions adoptées par les différents teams, ce que le légendaire ingénieur britannique observe bien évidemment avec beaucoup d'intérêt.

Perplexe quant aux entrées d'air étroites au niveau des pontons de la Ferrari SF70H, Newey est très intéressé par les suspensions que l'on retrouve sur actuellement deux monoplaces... dont celle de la Scuderia Toro Rosso, écurie-sœur de Red Bull Racing.

"Il y a quelques interprétations différentes de la réglementation, ce que l'on peut espérer lorsqu'il y en a une nouvelle", commentait Newey en début de semaine. "La Mercedes en particulier a l'air compliquée, elle a beaucoup de pièces qui ont pour but de manipuler les vortex pour positionner les structures de flux d'air autour de la voiture. Le ponton de la Ferrari a l'air compliqué, et je n'ai pas encore complètement réussi à le comprendre à partir des photos que j'ai vues."

"Mercedes et Toro Rosso ont opté pour un triangle de suspension supérieur plus haut, ce qui rappelle un peu la Lotus 49. J'imagine que l'objectif est de mettre le triangle de suspension inférieur plus haut et d'épurer la zone du conduit de frein. Ce sont probablement les principaux domaines où j'ai vu quelques différences."

"Quand il y a une nouvelle réglementation comme ça, il y a forcément différentes solutions, et ce qui marche sur les voitures des autres ne marche pas forcément sur la nôtre. On peut probablement dire que lors des semaines à venir, nous allons regarder les voitures des autres de près et décider quelles pièces sont intéressantes et lesquelles nous voulons étudier pour nous."

Lorsqu'il lui est demandé s'il a vu quelque chose à quoi il aurait aimé penser, Newey répond : "C'est difficile à dire parce que, comme je l'ai dit, il y a des idées différentes. La différence architecturale est le dispositif de suspension avant adopté par Mercedes et Toro Rosso. Est-ce un avantage fondamental que nous autres allons finir par copier dans les saisons à venir ? C'est impossible à dire, parce que nous ne savons pas si c'est quelque chose qui fonctionnera sur notre voiture."

Malgré leur concept de suspension similaire, la Mercedes et la Toro Rosso ont démontré des performances opposées à Barcelone. Le meilleur temps signé par la STR12 cette semaine est un 1'22"956 en pneus tendres, à plus de trois secondes du 1'19"705 de Valtteri Bottas au volant d'une W08 équipée de pneus supertendres.

Miniature Amalgam 1:8 - Red Bull RB6 de Sebastian Vettel, GP d'Abu Dhabi 2010
Miniature Amalgam 1:8 - Red Bull RB6 de Sebastian Vettel, GP d'Abu Dhabi 2010
Article suivant
Hamilton : avec Bottas, "pas de jeux" et sa "meilleure relation de travail"

Article précédent

Hamilton : avec Bottas, "pas de jeux" et sa "meilleure relation de travail"

Article suivant

Portrait - Lewis Hamilton, star sans frontières

Portrait - Lewis Hamilton, star sans frontières
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Adrian Newey
Équipes Red Bull Racing Boutique , Toro Rosso Boutique , Mercedes Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités