Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
49 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
56 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
70 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
84 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
98 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
105 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
119 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
133 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
140 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
154 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
161 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
175 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
189 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
217 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
224 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
238 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
245 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
259 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
280 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
294 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
308 jours

Newey : "Le décès de Wheldon est une onde de choc"

partages
commentaires
Newey : "Le décès de Wheldon est une onde de choc"
20 oct. 2011 à 14:05

Le directeur technique de Red Bull Racing, Adrian Newey, a confié qu’il avait vécu l’annonce du décès de Dan Wheldon comme une onde de choc

Le directeur technique de Red Bull Racing, Adrian Newey, a confié qu’il avait vécu l’annonce du décès de Dan Wheldon comme une onde de choc.

Le talentueux ingénieur britannique est bien connu pour ses monoplaces de Formule 1 avec lesquelles Williams, McLaren et maintenant Red Bull Racing ont triomphé face à la concurrence.

Newey n’est toutefois pas étranger au monde du CART, l’ancêtre du championnat d’IndyCar, endeuillé depuis dimanche dernier, pour y avoir travaillé au début des années 80 en tant que directeur technique de l’équipe March. A cette époque-là déjà, ses créations avaient remporté de nombreux succès aux mains de pilotes tels que Al Unser et Bobby Rahal.

Même si la discipline américaine a évolué depuis ces trente dernières années, Newey a tenu à apporter son avis sur le tragique accident dont a été victime Wheldon lors de la finale du championnat sur l’ovale de Las Vegas. Le Britannique estime que tous les ingrédients étaient malheureusement réunis pour qu’une tragédie survienne durant la course.

"Au cours des quatre années où j’étais en CART, j’ai fort heureusement eu la chance de ne pas connaître d’accidents tragiques. Il n’y avait eu aucun blessé grave. Mais fondamentalement, si vous organisez une course sur un ovale avec des murs en béton et un nombre important de monoplaces au départ qui passent à des vitesses très élevées à proximité de ces murs, tous les éléments sont réunis pour avoir de violents accidents," a estimé Newey.

"C’est toujours un moment terrible pour le sport automobile lorsqu’un pilote est tué, quelle que soit la catégorie dans laquelle vous êtes impliqué. C’est une onde de choc pour le sport moteur et nous devons toujours apprendre de ces terribles évènements. Nous sommes tous conscients du fait que les risques existent, mais c’est une chose d’en être conscient et c’en est une autre lorsqu’un accident survient."

Mark Webber a appuyé les propos de Newey, estimant que le circuit de Las Vegas n’était pas adapté à une course d’IndyCar qui affichait un total de 34 engagés au départ sur un circuit à peine long de 2,4 km.

"L’IndyCar peut tirer une lourde leçon de l’accident de dimanche. Je n’ai jamais couru sur un circuit ovale mais j’ai parlé à beaucoup de pilotes qui l’ont fait. Une chose qu’ils n’aiment pas, c’est d’avoir un peloton compact, en particulier sur un ovale aussi petit que celui de Las Vegas. Avoir une trentaine de monoplaces au départ, dans un peloton regroupé, avec des freins froids, c’est de trop. Pour l’accident qui a coûté la vie à Dan, près de la moitié du peloton était regroupée et la moitié des monoplaces s’est envolée dans les airs. Il y a quelque chose qui ne va pas là-dedans," a déclaré Webber dans sa colonne pour la BBC.

Article suivant
Vettel prêt à aider Webber à conquérir une victoire

Article précédent

Vettel prêt à aider Webber à conquérir une victoire

Article suivant

Villeneuve : "Certains se croient dans un jeu vidéo"

Villeneuve : "Certains se croient dans un jeu vidéo"
Charger les commentaires