Newey voit Honda comme une menace sérieuse pour 2016

Après avoir remporté trois courses lors de la saison 2014, Red Bull espérait continuer sa remontée vers les sommets cette année, mais c'est l'inverse qui s'est produit.

L'écurie anglo-autrichienne a conclu sa campagne 2015 sans la moindre victoire, et avec un manque de performance et de fiabilité chroniques dus à l'unité de puissance Renault, que Red Bull devra conserver à contrecœur l'an prochain.

Tandis que Renault n'a certainement pas l'intention de rester les bras croisés, Adrian Newey craint que le moteur du Losange ne soit un handicap encore plus lourd l'an prochain, malgré la qualité qu'il attribue au châssis Red Bull.

"Je pense que la saison va être extrêmement difficile pour nous, franchement," déclare Newey, directeur technique du groupe Red Bull. "Si notre moteur est aussi puissant qu'en 2014 et qu'en 2015, ce qui pourrait bien être le cas selon moi, alors nous allons être encore plus loin. Selon nos recherches, nous avons trouvé de bons gains du côté du châssis, mais les écuries d'usine vont bien sûr toutes progresser. McLaren et Ferrari vont progresser."

Les progrès de la concurrence

Tandis que Red Bull devançait assez largement des écuries telles que Toro Rosso ou McLaren au championnat des constructeurs 2015, Newey craint que la situation n'évolue en défaveur de son écurie, au point que Red Bull se retrouve même menacé par McLaren.

"Toro Rosso, notre écurie-soeur, aura un moteur Ferrari 2015 qui sera largement devant l'unité de puissance Renault de cette année," poursuit le Britannique. "Je crois que Honda, étant donné ce que nous avons vu, fera un bon pas en avant. Je pense que leur moteur à combustion interne est assez bon. Leur problème, cette année, c'est que les unités de récupération du turbo et du MGU-H sont bien trop petites. Mais c'est un problème facile à résoudre cet hiver."

"Donc l'an prochain, ça va être très difficile pour nous. Cela dépend vraiment, je pense, de ce qui va se passer pour la F1, pour 2017 et au-delà. Les instances dirigeantes souhaitent-elles autoriser les écuries privées telles que nous d'avoir des moteurs compétitifs, ou non?"

Propos recueillis par Darshan Chokhani

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren
Type d'article Actualités