Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
EL1 dans
2 jours
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
9 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
EL1 dans
30 jours
13 août
-
16 août
EL1 dans
37 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
51 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
58 jours

Yelloly fait son retour en monoplace... avec un test F1 !

partages
commentaires
Yelloly fait son retour en monoplace... avec un test F1 !
Par :
9 mai 2019 à 09:35

Nick Yelloly va piloter une monoplace pour la première fois depuis 2015, prenant le volant de la Racing Point RP19 pendant deux jours à Barcelone.

Nick Yelloly a gravi les échelons des formules de promotion il y a quelques années avec des résultats encourageants, dont deux victoires lors de la saison 2012 de Formule Renault 3.5 puis un autre succès en GP3, lors d'une campagne 2014 où il a fini 17 des 18 courses dans les points. Il s'est ainsi classé cinquième en FR3.5 et sixième en GP3, et a également participé à 12 courses de GP2 en 2015.

Lire aussi :

Depuis lors, Yelloly a été vice-Champion de Porsche Carrera Cup Allemagne en 2017 et de Porsche Supercup l'an passé, et il court désormais en VLN avec BMW. Surtout, il travaille également sur le simulateur de l'écurie Racing Point, d'où ces essais qui lui sont confiés à Barcelone pour assurer la corrélation entre les données engrangées sur le simulateur d'un côté et la piste de l'autre. Yelloly avait déjà testé la Force India en 2015 à Silverstone.

En Catalogne, une seconde monoplace sera confiée à Sergio Pérez le mardi et Lance Stroll le mercredi pour les tests spécifiquement menés par Pirelli.

Rappelons que les écuries doivent faire rouler des rookies lors d'au moins deux des quatre journées d'essais en cours de saison, et Yelloly convient bien évidemment à cette définition.

Article suivant
Bolsonaro annonce un GP du Brésil tenu à Rio dès 2020

Article précédent

Bolsonaro annonce un GP du Brésil tenu à Rio dès 2020

Article suivant

Haas et Alfa Romeo sans l'évolution Ferrari à Barcelone

Haas et Alfa Romeo sans l'évolution Ferrari à Barcelone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Nick Yelloly
Équipes Racing Point
Auteur Benjamin Vinel