Nico Hülkenberg, 30 ans et une carrière en photos

Nico Hülkenberg fête ce samedi son 30e anniversaire. C'est l'occasion de revenir en photos sur sa carrière en sport automobile.

 

Les débuts

Les débuts
1/34

Nico Hülkenberg naît le 19 août 1987 à Emmerich am Rhein. Il commence le karting en 1997 et remporte le titre d'Allemagne en 2003. Il est sacré Champion de Formule BMW ADAC après une longue lutte face à Sébastien Buemi pour ses débuts en monoplace en 2005, et prend la cinquième place de la F3 Allemagne l'année suivante.

Photo de: A1GP

2006-07 - A1GP

2006-07 - A1GP
2/34

Hülkenberg se révèle ensuite au grand public en faisant triompher son pays en A1GP, grâce à neuf victoires.

Photo de: A1GP

2007 - F3 Euro Series

2007 - F3 Euro Series
3/34

Hülkenberg rejoint ensuite la F3 Euro Series, où il se classe troisième du championnat derrière Romain Grosjean et un certain Sébastien Buemi. L'Allemand est toutefois le meilleur rookie.

2007

2007
4/34

En fin de saison, Hülkenberg goûte à la F1 pour la première fois à Jerez, avec l'écurie Williams qui va le couver jusqu'à ses débuts dans l'élite.

Photo de: XPB Images

2008 - F3 Euro Series

2008 - F3 Euro Series
5/34

Hülkenberg rempile en F3 Euro Series et domine outrageusement le championnat, remportant le titre avec sept victoires contre une pour son plus proche rival, Edoardo Mortara. Jules Bianchi est troisième.

Photo de: Eric Gilbert

2008 - F3 Euro Series

2008 - F3 Euro Series
6/34

Il se fait néanmoins parfois des frayeurs, comme au Norisring, lorsqu'il décolle sur la monoplace de Martin Plowman !

Photo de: Eric Gilbert

2008

2008
7/34

En parallèle, Hülkenberg devient pilote essayeur Williams.

Photo de: Williams F1

2008

2008
8/34

Par conséquent, alors que les essais ne sont pas encore restreints, ceux-ci se multiplient, que ce soit au volant de la FW30...

Photo de: XPB Images

2008

2008
9/34

... ou d'un hybride destiné à préparer la nouvelle réglementation de 2009.

Photo de: XPB Images

2009 - GP2 Series

2009 - GP2 Series
10/34

2009, année faste pour Nico Hülkenberg, qui devient le dernier rookie à ce jour à remporter le titre GP2. Et avec la manière.

2009 - GP2 Series

2009 - GP2 Series
11/34

En témoigne le meeting du Nürburgring, où Hülkenberg accomplit un exploit rarissime : il marque l'intégralité des points disponibles en signant la pole position, les deux victoires et les deux meilleurs tours en course.

2009

2009
12/34

Il se prépare ensuite à ses débuts dans l'élite avec Williams.

Photo de: XPB Images

2010 - Formule 1

2010 - Formule 1
13/34

Les débuts ne sont toutefois pas une partie de plaisir. Hülkenberg ne marque que deux points lors des 11 premières courses, contre 29 pour son très expérimenté coéquipier Rubens Barrichello.

Photo de: XPB Images

2010 - Formule 1

2010 - Formule 1
14/34

Le reste de la saison se passe mieux, avec notamment une belle sixième place sur le Hungaroring.

Photo de: XPB Images

2010 - Formule 1

2010 - Formule 1
15/34

Surtout, Hülkenberg signe une sensationnelle pole position sur une piste légèrement humide à Interlagos ! Il ne concrétise pas lors d'une course qu'il finit huitième.

Photo de: XPB Images

2011 - Formule 1

2011 - Formule 1
16/34

L'avenir de Hülkenberg ne passe toutefois plus par Williams, qui lui préfère les (nombreux) millions de Pastor Maldonado. L'Allemand trouve refuge chez Force India comme troisième pilote, et impressionne, malgré un accident à Valence en essais libres.

Photo de: XPB Images

2012 - Formule 1

2012 - Formule 1
17/34

Hülkenberg impressionne tellement qu'en 2012, il remplace Adrian Sutil aux côtés de Paul Di Resta.

Photo de: XPB Images

2012 - Formule 1

2012 - Formule 1
18/34

Hülkenberg marque 63 points contre 49 pour son coéquipier, avec en point d'orgue une quatrième place à Spa-Francorchamps.

Photo de: XPB Images

2012 - Formule 1

2012 - Formule 1
19/34

Encore une fois, Hülkenberg brille à Interlagos. Lors d'une course folle, le pilote Force India mène pendant 30 tours avant de s'accrocher avec Lewis Hamilton. Il finit la course cinquième malgré cette image spectaculaire.

Photo de: XPB Images

2013 - Formule 1

2013 - Formule 1
20/34

Pour 2013, Hülkenberg prend le parti de rejoindre Sauber aux côtés du débutant Esteban Gutiérrez.

Photo de: XPB Images

2013 - Formule 1

2013 - Formule 1
21/34

La C32 n'est pas excellente, mais Hülkenberg domine largement son coéquipier et parvient à finir devant les deux pilotes Force India, Di Resta et Sutil, au championnat.

Photo de: XPB Images

2013 - Formule 1

2013 - Formule 1
22/34

Son meilleur résultat est encore une fois une quatrième place, à Yeongam (Corée du Sud).

Photo de: XPB Images

2014 - Formule 1

2014 - Formule 1
23/34

Pour 2014, Hülkenberg fait son retour chez Force India avec Sergio Pérez, débarqué par McLaren au bout d'une seule saison.

Photo de: XPB Images

2014 - Formule 1

2014 - Formule 1
24/34

Hülkenberg enchaîne les bons résultats lors des sept premières courses, quatre fois cinquième, deux fois sixième, ce qui lui permet d'occuper le sixième rang du championnat à ce stade.

Photo de: XPB Images

2014 - Formule 1

2014 - Formule 1
25/34

Il en est finalement neuvième avec 96 points, assez loin devant son nouveau partenaire.

Photo de: XPB Images

2015 - Formule 1

2015 - Formule 1
26/34

Force India reconduit ce duo pour 2015, et cette fois, c'est Pérez qui prend l'avantage, notamment en raison d'une série de cinq courses consécutives hors des points pour Hülkenberg en début de saison.

Photo de: XPB Images

2015 - Formule 1

2015 - Formule 1
27/34

L'Allemand redresse toutefois la barre par la suite avec une dizaine d'arrivées dans le top 8.

Photo de: XPB Images

2015 - 24 Heures du Mans

2015 - 24 Heures du Mans
28/34

Un regain de forme qui n'est probablement pas sans lien avec la participation de Hülkenberg aux 24 Heures du Mans, dans le cockpit d'une Porsche 919 qu'il partage avec deux autres débutants, Earl Bamber et Nick Tandy.

Photo de: Eric Gilbert

2015 - 24 Heures du Mans

2015 - 24 Heures du Mans
29/34

Les trois rookies créent la sensation et remportent la mythique course sarthoise !

Photo de: Eric Gilbert

2016 - Formule 1

2016 - Formule 1
30/34

Pour 2016, Hülk fait honneur à son surnom avec un casque vert du plus bel effet.

Photo de: XPB Images

2016 - Formule 1

2016 - Formule 1
31/34

Encore une fois, il connaît une mauvaise série en début de saison avec quelques incidents et problèmes de fiabilité.

Photo de: XPB Images

2016 - Formule 1

2016 - Formule 1
32/34

La suite se passe mieux, avec une belle quatrième place à Spa-Francorchamps notamment... mais le podium lui échappe encore !

Photo de: XPB Images

2017 - Formule 1

2017 - Formule 1
33/34

Pour 2017, Hülkenberg fait le pari de rejoindre Renault pour bénéficier des moyens d'un constructeur dans sa quête de victoires et de podiums.

Photo de: XPB Images

2017 - Formule 1

2017 - Formule 1
34/34

La comparaison avec Jolyon Palmer est sans appel, puisqu'il lui inflige un 26-0 à mi-saison au classement général... et n'a certainement pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1 , F3 Europe , Formule 3 , Formula BMW , FIA F2 , 24 heures du Mans
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Williams
Type d'article Diaporama