Nico Rosberg sacré dès Mexico ?

En 2015, c'est à Mexico que Nico Rosberg avait mis fin à une série de huit Grands Prix sans victoire. Cette saison, sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez, le pilote Mercedes peut remporter son premier titre mondial.

Certes, c'est un scénario assez improbable, mais il faut quand même le prendre en compte. Nico Rosberg disposant de 26 points d'avance sur Lewis Hamilton et ayant remporté deux victoires de plus, il lui faudra remporter la course pour être sacré, à condition que son coéquipier ne se classe pas dans le top 9. Dans tous les autres cas de figure, il faudra attendre le Brésil ou Abu Dhabi pour connaître l'identité du champion du monde 2016.

Questionné au sujet de l'opportunité de remporter le titre dès ce week-end en conférence de presse, Rosberg a toutefois préféré se monter prudent.

"J'en suis bien conscient, et c'est une très bonne saison qui m'a mis dans cette position", commente-t-il. "C'est enthousiasmant d'être dans cette position au championnat à la fin de la saison."

"Mais pour réaliser la meilleure performance possible, il faut que je me concentre sur les choses qui sont en mon pouvoir, donc je vais essayer de gagner la course ici, à Mexico. C'est tout."

Rosberg, pas bankable ?

Rosberg est également revenu, lorsqu'un journaliste l'a interrogé à ce sujet, sur la déclaration de Bernie Ecclestone, selon laquelle il ne serait pas bon pour la Formule 1 qu'il remporte le titre mondial.

"Si Nico remportait le titre, ce serait bien pour lui et pour Mercedes, mais ça n'aiderait pas forcément la Formule 1, parce qu'il n'y a rien à écrire à son sujet", aurait déclaré Ecclestone. "Même en Allemagne, ça n'aiderait pas. Il faut quelqu'un comme Lewis."

Rosberg a préféré minimiser le conflit : "Je lui ai parlé personnellement et il m'a dit que ce n'était pas exactement comme ça qu'il l'avait dit. Mais cela m'importe peu : je me concentre sur mon truc, et c'est tout."

Dans les faits, un transcript de l'interview d'Ecclestone montre qu'il était bien plus mesuré à l'égard du leader du championnat, insistant par ailleurs sur l'aspect répétitif d'un nouveau titre de Lewis Hamilton.

"Il ne fera rien pour améliorer le championnat [s'il gagne] parce qu'il est déjà champion du monde. Donc que peut-il faire de plus ?" se demande le grand argentier de la Formule 1. "La différence, c'est que si Nico gagne, ce sera un nouveau champion et on peut espérer qu'il fera de bonnes choses, car je pense que si Lewis gagne, il ne fera rien de différent de ce qu'il fait maintenant, probablement moins."

Enfin, Rosberg s'est exprimé avec concision sur la dernière proposition d'Ecclestone en date : construire des murs autour de tous les virages pour empêcher les pilotes de sortir de la piste. "Je pense qu'il y a dix autres domaines à étudier avant pour améliorer la F1", estime l'Allemand.

 

T-shirt Mercedes AMG Petronas "06" Nico Rosberg noir
T-shirt Mercedes AMG Petronas "06" Nico Rosberg noir
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags couronne, déclaration, sacre, titre