Nicolas Prost - Carmen Jorda n'est pas à la hauteur de son rôle
Nicolas Prost, Lotus F1
Carmen Jorda, pilote de développement Lotus F1 Team
Nicolas Prost, Lotus F1 E21
Carmen Jorda, pilote de développement Lotus F1 Team
Charger le lecteur audio

G.N., Monaco - Ancien pilote de développement de l'écurie Lotus, aujourd'hui en endurance et en Formule E, Nicolas Prost est idéalement placé pour exprimer son avis sur le rôle d'un pilote de l'ombre d'une équipe de F1.

"Je garde en effet un très bon souvenir de mon passage chez Lotus," a confié Prost à Motorsport.com. "C'est une équipe fantastique, j'y ai passé quatre années géniales car le team ne lâche jamais rien."

"C'est une équipe-commando, qui cherche toujours à obtenir des résultats supérieurs à ce que ses moyens financiers lui permettent d'espérer. J'ai connu avec eux les très bonnes années, 2012 et 2013, mais il faut admettre qu'ils n'ont plus le même potentiel désormais."

Le fils du quadruple Champion du Monde de F1 affirme par ailleurs que l'une des actuelles pilotes de développement chez Lotus, Carmen Jorda, n'est clairement pas à la hauteur de la tâche qui lui est confiée.

Visiblement favorable à l'avènement des femmes dans le sport automobile, le Français estime que d'autres seraient bien plus en mesure de faire parler leur talent dans le cercle fermé de la F1.

"Je n'ai rien contre elle, mais il ne serait pas objectif de dire qu'elle a les capacités d'être pilote de développement de l'écurie Lotus. Elle n'a jamais gagné de courses et d'autres filles seraient certainement plus à même d'assurer la fonction, comme Natacha Gachnang, Simona de Silvestro ou encore Danica Patrick."

"Heureusement," conclut Prost, "l'équipe possède un vrai pilote développement en la personne de Jolyon Palmer, qui est capable de faire le travail et qui est un très bon pilote."

partages

Le Grand Prix d'Autriche peine à vendre ses billets

Photos - Les images du Grand Prix de Monaco 2009