Lando Norris se sent plus à l'aise en F1 qu'en F2

Après une saison 2018 relativement compliquée en Formule 2, Lando Norris a été titularisé par McLaren en 2019 en Formule 1 et, paradoxalement, le Britannique s'y sent plus à l'aise.

Lando Norris se sent plus à l'aise en F1 qu'en F2

La Formule 1 a beau représenter l'objectif final de toute carrière en monoplace, la discipline reine reste une catégorie à part. Et la réussite ou les difficultés rencontrées dans les formules de promotions ne s'y retrouvent pas forcément, pour autant que le pilote s'acclimate plus ou moins vite aux exigences et à l'environnement particuliers du grand cirque.

Lire aussi :

Lando Norris est un exemple parmi tant d'autres. Considéré comme un favori au titre en Formule 2 l'an passé, le protégé de McLaren a rapidement déchanté et vu son compatriote George Russell prendre le commandement puis le titre. Même si Norris a terminé l'exercice au second rang, son parcours a été plus erratique et il n'a signé qu'un seul succès (lors de la toute première course) contre un total de sept pour le Champion.

Rapidement annoncé titulaire pour la saison 2019 de F1 au sein de l'écurie de Woking, le pilote au numéro 4 a montré en cette première partie d'année de belles dispositions et figure après dix courses à la neuvième position du classement pilotes, à égalité avec Daniel Ricciardo et 16 unités derrière son équipier Carlos Sainz. Autant dire que le contrat est plutôt rempli et que Norris s'inscrit peu à peu comme un pilote d'avenir mais aussi une figure rafraîchissante du paddock.

Pour autant, considère-t-il que la Formule 1 est plus facile à maîtriser que la Formule 2 ? "Ce n'est assurément pas plus facile et je ne veux pas me porter malheur, mais je me sens plus en confiance dans cette voiture et en F1", explique-t-il ainsi. "Pas seulement parce que ça se passe bien, car au tout début de la saison il était très difficile de réaliser un bon tour, mais j'ai senti que j'étais plus à l'aise dans la voiture en F1 par rapport à la F2."

Lire aussi :

"Pas parce que c'est plus facile ou quoi, j'ai juste un meilleur feeling. Je pense qu'une partie de ça vient purement du fait que je me sens plus en confiance dans la voiture et que j'ai une meilleure idée des limites et de la manière de toujours être à cette limite. Mais ensuite, c'est une combinaison du travail avec l'équipe, [et] de la grosse préparation pour cette année."

Le jeune Britannique estime qu'un élément clé de cette transition aisée a été son travail avec McLaren dans l'identification des faiblesses à corriger à la fin de son parcours en catégories inférieures, à la fois sur la piste et en dehors. "Je pense que, me connaissant, je n'ai pas fait le meilleur travail l'an passé et je travaille sur ce point. Je suis sûr que tout le monde sait que je ne suis pas le plus heureux si je ne fais pas du bon boulot en qualifications ou en course. Je pense que me culpabiliser parfois et savoir que je ne suis pas heureux quand c'est le cas me fait travailler plus dur."

partages
commentaires
Gelael était forfait pour protester contre les commissaires

Article précédent

Gelael était forfait pour protester contre les commissaires

Article suivant

Chronique Delétraz - La victoire m'échappe encore

Chronique Delétraz - La victoire m'échappe encore
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021