Selon Norris, la McLaren est plus adaptée au style de Ricciardo

Après le Grand Prix de Bahreïn, Lando Norris est revenu sur sa performance et sur son adaptation aux nouvelles monoplaces, dont l’appui a été réduit par l’introduction d’un nouveau règlement technique.

Selon Norris, la McLaren est plus adaptée au style de Ricciardo

Comme en 2020, Lando Norris a entamé sa saison avec une excellente performance. Septième sur la grille, le Britannique a profité d’un bon envol et d’une stratégie optimisée pour terminer aux portes du podium. Une position qui lui permet de prendre le dessus sur son nouveau coéquipier, Daniel Ricciardo, seulement septième à cause d’un fond plat endommagé.

Un résultat positif pour le pilote britannique, qui pense que la MCL35M est plus adaptée au style de pilotage de son coéquipier. "Il y a quelques différences avec la voiture de cette année et la façon dont vous devez la conduire", déclarait Norris après la course. "À certains moments, son style de pilotage est meilleur et mieux adapté à la voiture." Un jugement émis après en avoir "un peu plus appris sur son style de conduite", la veille du Grand Prix.

"Il y a des choses auxquelles on ne s’attend pas de sa part, puisqu’il s’agit de ses premiers jours dans la voiture", ajoutait Norris en parlant de son coéquipier. "Il est capable d’être meilleur uniquement grâce à son style de pilotage, et c’est quelque chose auquel je dois m’adapter car la voiture est différente cette année."

Norris a dû adapter son style de pilotage

Selon Norris, qui dispute sa troisième campagne avec l’écurie de Woking, le changement a été radical pour cette nouvelle année. "La façon dont nous avons dû conduire la voiture ces deux dernières saisons est en train de disparaître, dans le bon sens, et j'ai dû m'adapter. J’ai eu l’impression que je devais trop piloter comme ces deux dernières années, mais ça a eu des effets négatifs et ce n'est pas aussi bon, surtout en qualifications."

Lire aussi :

Pour cela, le Britannique est parvenu à pointer du doigt ses faiblesses et à les corriger en piste. "J’avais l’impression de me punir moi-même avec certaines des choses que je faisais avec la voiture", analysait Norris. "Après en avoir appris un peu plus hier [après les qualifications, ndlr], j’ai senti que je pouvais déjà mettre en pratique ce nouveau style et que je gagnais dans des domaines où je perdais hier."

La jeunesse de Norris pourrait avoir besoin de l’expérience d’un vainqueur de Grand Prix comme Ricciardo, mais le Britannique souhaite avant tout se concentrer sur son propre style. "J’ai toujours une marge de progression, notamment pour comprendre comment conduire cette voiture et pas seulement en apprenant de Daniel, car je ne pense pas que ce soit l’objectif. Pour le rythme de course, qui n’était pas très bon il y a quelques années, je me concentre sur moi-même aujourd’hui."

partages
commentaires

Voir aussi :

L'unique objectif de Haas : se battre contre Williams

Article précédent

L'unique objectif de Haas : se battre contre Williams

Article suivant

Les pilotes de Formule 1 partis à l'assaut de la NASCAR

Les pilotes de Formule 1 partis à l'assaut de la NASCAR
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Lando Norris
Équipes McLaren
Auteur Pierre Megel
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021