Norris : McLaren n'est pas "à des kilomètres de Mercedes et Red Bull"

Lando Norris, quatrième du Grand Prix de Bahreïn, pense que McLaren s'est rapproché des avant-postes, occupés par Mercedes et Red Bull.

Norris : McLaren n'est pas "à des kilomètres de Mercedes et Red Bull"

Lando Norris n'a pas raté sa rentrée des classes. Pour le premier rendez-vous de la saison, le pilote McLaren accroche la quatrième place en course, un excellent résultat compte tenu de sa septième position sur la grille de départ. Devancé par son nouvel équipier, Daniel Ricciardo, ainsi que par Pierre Gasly et Charles Leclerc avant l'extinction des feux, le Britannique estime que la course s'est jouée dès les premiers tours.

"Nous avons été les plus forts lors des dépassements en début de course, en éliminant Daniel, Pierre et, quelques tours plus tard, Charles", explique Norris. "[Nous étions plus forts] au niveau du rythme qu'en bagarre dans le peloton. Après les premiers tours, j'ai simplement surveillé les pneus et j'ai contrôlé le rythme, ce qui est une bonne chose à faire sur ce circuit. Ensuite, tout était très simple, c'était une course en solitaire et je n'ai pas eu à attaquer trop fort. Quatrième est un bon résultat et c'est beaucoup de points."

Lire aussi :

La quatrième place de Norris, s'ajoutant à la septième de Ricciardo, offre 18 points à McLaren ainsi que la troisième position du classement général. L'intégration du bloc Mercedes, réalisée cet hiver, semble avoir fait du bien à l'écurie britannique. Ainsi, Norris est convaincu que son équipe s'est rapprochée de Mercedes et Red Bull, les deux premières forces du classement constructeurs en 2020.

"Nous pouvons être heureux, nous avons fini devant Pérez", poursuit Norris en prenant l'exemple de la remontée du pilote Red Bull Sergio Pérez. "Même s'il a eu quelques problèmes et qu'il aurait dû être mieux classé, nous nous sommes qualifiés devant lui. Nous ne sommes pas à des kilomètres de Mercedes et Red Bull par rapport à la saison dernière. Je pense que nous avons réduit l'écart et nous espérons le réduire encore plus sur certains circuits. Il est difficile de dire si nous sommes aisément meilleurs [que les sept autres équipes], je ne sais pas quel était le rythme de l'AlphaTauri, je pense qu'une belle guerre se dessine."

Cependant, il n'y a pas que du bon à retenir du côté de Woking au terme de la première manche de la saison. Norris indique qu'il reste encore du pain sur la planche. La position reculée des deux pilotes McLaren sur la grille de départ à Sakhir fait partie des zones à améliorer, d'après l'auteur d'un podium en catégorie reine.

"Il y a beaucoup de bons points, quelques mauvais et des choses sur lesquelles nous devons travailler, clairement", commente-t-il. "Nous pouvons faire encore mieux [qu'à Bahreïn]. Nous devons améliorer nos samedis, probablement plus que nos dimanches."

partages
commentaires

Voir aussi :

Gasly rumine son combat avorté contre McLaren et Ferrari

Article précédent

Gasly rumine son combat avorté contre McLaren et Ferrari

Article suivant

Le sang-froid de Pérez pour rallumer la lumière et briller

Le sang-froid de Pérez pour rallumer la lumière et briller
Charger les commentaires
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021
Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes Prime

Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes

Vous vous méprenez si vous pensez que les avancées technologiques en Formule 1 se sont limitées aux voitures ces dernières années. Ce n'est pas seulement ce dans quoi les pilotes s'assoient qui évolue, mais aussi ce qu'ils portent.

Formule 1
14 juil. 2021