Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
42 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
49 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
63 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
77 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
91 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
98 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
112 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
126 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
133 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
147 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
154 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
168 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
182 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
210 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
217 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
231 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
238 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
252 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
266 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
287 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
301 jours

Norris est "mécontent" après avoir revu l'accrochage avec Albon

partages
commentaires
Norris est "mécontent" après avoir revu l'accrochage avec Albon
Par :
25 oct. 2019 à 09:50

Malgré ses propos d'après Grand Prix du Japon, Lando Norris estime finalement qu'après avoir revu les images, Alex Albon aurait mérité une pénalité pour son attaque à Suzuka.

Au début de la course de Suzuka, Albon s'est lancé à l'attaque de Norris à l'intérieur dans la chicane. Le pilote McLaren, dont les freins subissaient un problème de surchauffe en raison de débris récoltés après la casse de l'aileron de Charles Leclerc, a été écarté hors piste par la tentative du pilote Red Bull. En dépit de cette action plutôt cavalière, le Britannique s'était montré conciliant après le GP, se disant satisfait qu'Albon n'ait pas reçu de pénalité.

Moins de deux semaines plus tard, le son de cloche est différent et Norris a changé d'avis. "Initialement, après la course, mes commentaires étaient évidemment très gentils à l'égard d'Alex et tout, juste en raison de la situation dans laquelle je me trouvais. Les freins ne fonctionnaient pas correctement, j'allais un petit peu manquer le virage ou j'avais un léger survirage en entrée."

Lire aussi :

"Dans la voiture, j'ai pensé que j'avais de l'avance, c'était le cas, et quand je suis entré dans le virage il était là tout d'un coup. Donc je savais qu'il venait d'assez loin, mais il était juste à l'intérieur. C'est arrivé très rapidement. Je suis directement sorti de la piste, je ne savais pas où il avait terminé. D'où j'étais, dans la voiture, on n'aurait pas dit qu'il avait fini hors piste."

"Je ne pensais même pas qu'il y avait eu le moindre contact entre nous ; je ne sais pas pourquoi. Mais ensuite, dès que j'ai regardé [les images], alors ça semblait bien différent de ce que j'avais ressenti. Il est venu de très loin, l'angle avec lequel il est entré dans le virage était également très aigu pour la manière dont il allait [en] sortir. Il a terminé avec les deux roues sur l'astroturf, et il y a eu contact."

"J'étais davantage mécontent, après l'avoir revu, de ce qu'il a fait – car il est allé au contact, il venait de très loin. Si je n'avais eu aucun problème avec les freins ou quoi, je suis sûr à 99,9% que nous aurions eu un accident, et que nous aurions potentiellement abandonné."

L'incident a bien été "noté" par les commissaires mais aucune enquête n'a été jugée nécessaire. "Je pense qu'il aurait dû avoir une pénalité", a ajouté Norris. "S'il avait été un tout petit peu plus à côté de moi, il ne serait pas arrivé avec un tel angle, et il aurait passé le virage. À ce moment-là, je pense que j'aurais trouvé ça correct. Mais étant donné qu'il est arrivé de là où il est arrivé, son angle d'attaque – il s'est approché, n'a pas tourné pour le virage –, désormais je dirais qu'il aurait dû avoir une pénalité." 

Lire aussi :

Norris a également indiqué qu'Albon, un "bon ami", lui a envoyé la vidéo du fameux accrochage entre Alain Prost et Ayrton Senna, au même endroit, lors du GP du Japon 1989. Malgré tout, le Britannique explique qu'il aurait pris les choses avec plus de véhémence si sa course n'avait pas été compromise.

"Si je n'avais pas eu le problème et que cela s'était produit, alors j'aurais été bien plus agacé par ce qu'il a fait. [J'aurais été] en lice pour de bons points, il avait une voiture bien plus rapide, il a évidemment dépassé Carlos [Sainz] assez facilement avec l'undercut. Il n'avait pas besoin de prendre un aussi grand risque. Ouais, au vu de la situation, nous étions heureux, nous en avons ri après, mais je ne crois pas que ça aurait été aussi joyeux et drôle si ça c'était produit sans mon problème en gros."

Article suivant
Red Bull optimiste pour la saison 2020

Article précédent

Red Bull optimiste pour la saison 2020

Article suivant

Lewis Hamilton sans son ingénieur de course à Mexico et Austin

Lewis Hamilton sans son ingénieur de course à Mexico et Austin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Pilotes Alexander Albon , Lando Norris
Équipes Red Bull Racing Boutique , McLaren Boutique
Auteur Fabien Gaillard