Norris se qualifie de "pilote de merde" après sa fin de course

Le pilote McLaren, Lando Norris, a déclaré qu'il était un "pilote de merde" après avoir été battu par Sergio Pérez dans le dernier tour du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Norris se qualifie de "pilote de merde" après sa fin de course

Meilleur pilote en dehors des écuries du top 3 pendant la majeure partie de la course, Lando Norris a perdu sa place face à un Sergio Pérez aux gommes plus fraîches en toute fin de course. Dans l'ultime boucle, le Mexicain est finalement passé à l'extérieur dans le virage 11. Norris a qualifié sa défense de "pas suffisamment bonne" et de "trop gentille".

"Ça va donner l'impression que je suis pitoyable, mais il m'a fait l'extérieur, à la fin de la ligne droite de retour, dans le virage 11, après les stands du GP2 [F2 désormais, ndlr]. Ouais, j'ai défendu, je suis allé à l'intérieur, il s'est engagé sur l'extérieur, il avait de bien meilleurs pneus, j'étais un peu nerveux [par rapport au fait de ne pas faire] de blocage ou quelque chose de stupide, mais ce n'était juste pas suffisamment musclé."

Lire aussi :

"Je n'ai pas assez changé d'état d'esprit. J'ai fait toute la course en étant très calme et détendu, en prenant soin des pneus avant et arrière, en pilotant lentement, et à ce moment-là, il fallait que je sois agressif, que je muscle mon jeu et change ma manière de piloter. Et je ne l'ai pas fait, en gros. J'ai juste freiné, je n'ai pas pensé 'il va être à l'extérieur, je dois relâcher les freins et lui laisser moins de place' ; j'ai juste été un pilote de merde, en gros, dans mon esprit, car il était le gars que je devais battre aujourd'hui, et ça n'a pas été le cas. Donc, à cause de ça, je suis énervé. Mais, oui, le reste de la course était bon, mais ça a mené à ce moment particulier, et j'ai échoué dans ce que je devais faire. C'est tout."

Une défaite sur la piste qui a aussi une influence au championnat puisque ce dépassement a permis à Pérez de battre Norris pour la dixième place du classement pilotes. "J'étais surpris de le retenir aussi longtemps, pendant cinq ou six tours avant ça, car les Racing Point sont très rapides dans les lignes droites. Et il avait des pneus bien meilleurs que les miens. Je suis heureux vis-à-vis de beaucoup de choses faites aujourd'hui, ce qui est bien, mais il y a juste cette erreur, j'ai un peu tout laissé tomber."

Pérez, de son côté, a jugé que son dépassement était "un des meilleurs de [sa] carrière" et salué le comportement de Norris dans leur lutte. "[C'est] super pour lui, parce qu'il est très jeune, mais je pense qu'il est très agressif mais fair-play. C'est toujours excellent de se battre avec des pilotes comme lui, vous savez que ça va toujours être très serré mais sportif, il ne va jamais y avoir de contact."

Avec Valentin Khorounzhiy, Edd Straw et Jonathan Noble 

partages
commentaires
Gasly : Avec Stroll derrière, "1 chance sur 2 que ça se passe mal"

Article précédent

Gasly : Avec Stroll derrière, "1 chance sur 2 que ça se passe mal"

Article suivant

Ferrari et Leclerc échappent à une lourde sanction

Ferrari et Leclerc échappent à une lourde sanction
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021