Norris juge "stupide" de pouvoir changer de pneus sous drapeau rouge

Lando Norris a vivement critiqué la règle permettant aux pilotes de changer de pneus lors d'un drapeau rouge.

Norris juge "stupide" de pouvoir changer de pneus sous drapeau rouge

Lando Norris occupait en début de course la troisième place après un excellent départ, derrière Lewis Hamilton et Carlos Sainz. Après le second départ, consécutif au drapeau rouge causé par l'accident de Charles Leclerc, Norris s'est retrouvé derrière Pierre Gasly, Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi qui avaient déjà changé de pneus, mais également Lance Stroll qui n'était lui pas passé par les stands.

Stroll a pu profiter du drapeau rouge pour changer de pneus, comme le règlement le permet expressément, alors que Gasly a pu échanger ses durs contre des mediums. Le Canadien est resté jusqu'à la fin de l'épreuve devant le pilote McLaren, l'empêchant de monter sur le podium qui semblait se dessiner.

Lire aussi :

"La seule raison pour laquelle je n'ai pas été sur le podium, je pense, c'est parce que Stroll a eu droit à un arrêt au stand gratuit, ce qui est une règle un peu stupide car ils l'ont eu gratuitement, et ils ne le méritaient pas à bien des égards", a lancé Norris pour Sky Sports. "Je pense qu'elle devrait être retirée. Je pense que nous avons eu les deux exemples : Gasly qui s'est arrêté avant et était devant avec le drapeau rouge. Et il était là, donc c'était juste, on ne peut rien faire contre ça."

"Mais pour quelqu'un qui ne s'est juste pas arrêté, ils ont juste gagné 24 secondes en ne faisant rien. Il aurait dû avoir à s'arrêter, c'est de sa faute s'ils ne s'étaient pas encore arrêtés. Vous pouvez avoir de la chance en faisant ce que Pierre a fait, mais je pense que c'est juste fair-play. Mais le fait de ne pas avoir à s'arrêter et de faire cet arrêt au stand obligatoire, qu'ils n'ont pas vraiment fait, c'est une chose qui n'est pas juste, je crois."

"Aucune raison de se plaindre" pour Seidl

Du côté de la direction de McLaren, le discours n'est pas tout à fait le même. Andreas Seidl accepte cette règle, d'autant plus qu'elle était parfaitement connue. "Je ne vois aucun problème avec le règlement", a-t-il déclaré en réponse à Motorsport.com. "Nous travaillons tous ensemble, au niveau des écuries et avec la FIA pour arriver au point où il est actuellement."

"Je comprends les émotions de Lando sur le moment, mais il y aura également des moments où il jouera en notre faveur. Donc les règles sont ce qu'elles sont, nous les connaissons tous, nous étions tous là pour voter cette réglementation, donc il n'y a aucune raison de se plaindre. On baisse la tête et on fait avec."

Lire aussi :

Lorsqu'on lui a demandé s'il voulait discuter de cette règle avec Norris, il a ajouté : "Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de choses à dire ou à expliquer. C'est l'émotion pendant une course qui est aussi très agréable à voir."

"Je veux dire, ces gars sont les héros du sport, ils donnent tout ce qu'ils ont quand ils sont dans ces voitures, ils se battent pour chaque dixième, et si ensuite quelque chose vous touche, chose que vous pensez être la chose la plus injuste dans ce sport à ce moment-là, vous avez évidemment une réaction émotionnelle. Mais je suis sûr qu'il va de nouveau bien maintenant."

Un changement à l'avenir ?

Interrogé sur le sujet, le directeur de course Michael Masi s'est dit ouvert à un réexamen de la règle si le besoin d'en faisait ressentir. "De ma compréhension, les règles sur la suspension de course sont ainsi depuis assez longtemps."

"Heureusement, ce n'est pas quelque chose qui arrive si souvent, et s'il y a des éléments dans la réglementation qui doivent être revus, nous le ferons au sein d'un Groupe de Travail Sportif avec tous les directeurs sportifs des écuries, et si quelque chose est nécessaire, nous passerons par le processus exigé pour y procéder. Rien ne va changer pour le reste de 2020, mais nous aurons une discussion sur quoi faire pour l'avenir, on en tirera des leçons, et on verra ce qui pourra être amélioré."

partages
commentaires

Voir aussi :

La victoire de Gasly suivie par 1,2 million de personnes sur Canal+

Article précédent

La victoire de Gasly suivie par 1,2 million de personnes sur Canal+

Article suivant

La pénalité de Lewis Hamilton à Monza expliquée

La pénalité de Lewis Hamilton à Monza expliquée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Catégorie Course
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Pilotes Lando Norris
Équipes McLaren
Auteur Fabien Gaillard
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021