Notre analyse technique de la McLaren MP4-29

1- Aileron générateur de Vortex



1- Aileron générateur de Vortex. Mercedes F1 le testait lors des EL1 et EL2 à Austin et Interlagos 2013. ToileF1 vous l'avait détaillé ici 2- Ailette supérieure en élytre, afin de convoyer le flux d'air sur les côtés de l'aileron au ras du sol. But : venir en opposition avec le flux d'air qui aurait pu entrer naturellement en contact avec la bande de roulement du pneu. 3- M-Nose ou "nez de fourmilier", comme nous vous l'avions également prédit. Les montants d'aileron avant ont un angle ouvert en forme d’entonnoir pour capter et canaliser un maximum de flux d'air en direction du sabot du fond plat, et alimenter ainsi le diffuseur. 4- Les écopes de freins avant sont équipées d'appendices destinées à faire tourbillonner le flux d'air (vortex) et ainsi d'aspirer un maximum de flux d'air circulant à proximité. Il est alors accéléré (tout comme dans le cas de l'aileron avant vortex) projeté en direction du fond plat sous le galbe des ouïes de refroidissement. 5- Galbe très prononcé sous les ouïes de refroidissement afin de canaliser l'air le long du fond plat, grâce aux déflecteurs greffés sur le fond plat (repère 9) 6- Ouïes de refroidissement très ouvertes : 40% de surface supplémentaire par rapport aux modèles 2013 : un mal nécessaire, afin de refroidir de manière optimale la nouvelle unité de puissance et sans aucun doute de se servir de ce volume d'air impressionnant au-dessus du diffuseur. Nous verrons cette année l’échappement caréné sur la plupart des voitures, afin que les gaz d’échappement expirés accélèrent le passage de ces flux de refroidissement sous la coque moteur. 7- Freins totalement carénés à l'arrière. En 2014, l'utilisation de l’électronique est permise sur les freins arrière afin de combattre efficacement au freinage le couple du V6 turbo et de l'ERS. Sans cela, les blocages et surchauffes de freins arrière n'auraient pas permis de pouvoir attaquer en matière de pilotage. 8- Une belle astuce pour augmenter l'appui sur l'aileron arrière et combattre le déficit de ce même appui que le règlement imposait vu la réduction de hauteur du volet DRS de 65mm à 50mm! McLaren a opté pour monter un volet fixe juste sous celui du DRS. Attendons de vérifier si cette solution sera tolérée par la FIA. 9- Déflecteurs fixés le long du fond plat pour faire circuler le long de celui-ci le flux d'air recupéré sous les ouïes de refroidissement.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités