Notre interprétation technique de la Ferrari F14 T (1/2)

La Scuderia Ferrari a devoilé aujourd'hui son nouveau bolide pour le championnat du monde de Fomule 1 2014, après avoir laissé les fans de l'équipe italienne choisir le nom de la nouvelle monoplace de Fernando Alonso et Kimi Räikkönen

La Scuderia Ferrari a devoilé aujourd'hui son nouveau bolide pour le championnat du monde de Fomule 1 2014, après avoir laissé les fans de l'équipe italienne choisir le nom de la nouvelle monoplace de Fernando Alonso et Kimi Räikkönen. L'arme rouge, la F14-T, a été enfin dévoilée à 14H30 !

ToileF1 a relevé les détails de la nouvelle machine et vous apporte son interprétation de la vision 2014 de Ferrari.

---





1 – Un museau bas, libre de tout appendice comme sur la rivale qu’est la MP4-29, dévoilée hier. Ferrari a choisi d'ouvrir complètement l'orifice entre les montants de l'aileron avant pour le passage du flux d'air en direction du sabot du fond plat. Cette solution est celle offrant moins de surface au passage du flux d'air, car pour s'aligner sur le règlement 2014, la Scuderia a dû complètement abaisser son museau à la hauteur réglementaire de 185mm du sol. 2 – Encore une fois, Ferrari se démarque de ses rivaux, en déviant le flux d'air sur le côté de l'aileron pour s'opposer au flux d'air entrant en contact avec la bande de roulement du pneu (par le deuxième étage d'ailettes au lieu du troisième comme sur les autres monoplaces présentées). C'est cette fois-ci selon nous la meilleure alternative, car en agissant ainsi, Ferrari compte pleinement exploiter le haut de son aileron pour canaliser le flux d'air le long de la coque, et l’écarter des pneus. 3 – Les déflecteurs latéraux se prolongent au-dessus des pontons, permettant ainsi de plaquer l'air sur ceux-ci, offrant de l'appui supplémentaire. 4 – Le moteur V6 Turbo Ferrari a l'air de demander moins de refroidissement que sur d’autres machines : en effet, les ouïes de refroidissement des échangeurs sont plus petits que sur les monoplaces déjà présentées. Mais aussi La FIA a défini la position des caméras afin qu'elles ne servent pas d'élément aérodynamique. James Allison a contourné cette règle avec malice : sur la F14 T, elles servent à guider le flux d'air le long de la coque, au vu de leur forme et de leur positionnement.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités