Les nouveaux moteurs de F1 auront plus d'électrique

Les nouveaux moteurs hybrides de Formule 1, à partir de 2025, vont inclure bien plus d'électrique, fait savoir Toto Wolff.

Les nouveaux moteurs de F1 auront plus d'électrique

Après un sommet des constructeurs majeurs – dont Mercedes, Ferrari, Renault, Audi et Porsche – au Grand Prix d'Autriche pour discuter de la nouvelle réglementation, les grandes lignes du nouveau concept moteur à adopter en F1 ont été débattues.

Lire aussi :

S'il faudra des mois pour pouvoir entrer dans les détails, Toto Wolff, directeur de Mercedes AMG F1, déclare que la F1 a raison de s'en tenir aux unités de puissance turbo hybrides, avec des carburants pleinement écologiques. S'exprimant à la Conférence FIA à Monaco ce lundi, Wolff ajoute qu'il y a consensus sur le fait que la F1 ne peut pas revenir aux bruyants moteurs thermiques.

"La discussion était 'Que faire à l'avenir au niveau du moteur ?', car nous voulons réduire les coûts, nous ne voulons donc pas réinventer la roue", commente Wolff. "Mais nous voulons aussi avoir un moteur qui est pertinent de 2025 à 2030, et nous ne pouvons pas brûler de l'essence à l'ancienne avec des moteurs qui hurlent quand tout le monde attend de nous que nous prenions le chemin de l'électrique. Ces moteurs vont continuer d'utiliser du carburant. Nous conservons le format V6 actuel, mais l'élément électrique va énormément s'accroître."

Les unités de puissance actuelles incluent à la fois un MGU-K et un MGU-H, mais la F1 pourrait abandonner ce dernier en raison de son coût et de sa complexité. Cela ouvrirait la porte à l'utilisation d'un système de récupération d'énergie cinétique plus puissant.

L'un des aspects clés de la nouvelle génération de moteurs hybrides sera l'utilisation de carburants écologiques, ce que les constructeurs automobiles jugent extrêmement important pour que les voitures continuent d'utiliser des moteurs thermiques pendant encore de nombreuses années.

"Si nous conservons les moteurs à combustion interne, c'est parce que nous croyons que le carburant va rester avec nous pendant longtemps", poursuit Wolff. "En Europe, nous avons certes l'objectif ambitieux que la mobilité électrique fasse partie de notre vie quotidienne d'ici 2030, et je vois chez Mercedes combien les objectifs sont ambitieux, mais dans le reste du monde, nous aurons des millions de véhicules qui continueront d'utiliser du carburant."

"Pour les Mercedes elles-mêmes, nous croyons que nous aurons plusieurs millions de véhicules dans le monde qui utiliseront encore du carburant. Notre contribution avec notre innovation est de les aider à développer des carburants écologiques, que ce soient des biocarburants ou des carburants synthétiques. Nos voitures utiliseront 100% de carburants écologiques d'ici 2025, et c'est ainsi que nous contribuerons à réduire les émissions de CO2 dans le monde."

D'après Wolff, il y a de plus en plus de signes indiquant que l'innovation de la F1 visant à trouver des solutions écologiques et à faire avancer la technologie est attirante pour la jeune génération de fans.

"Si vous regardez la F1 aujourd'hui et le large public qui nous suit, surtout les jeunes, le groupe où nous nous développons le plus, ce sont les 15 à 35 ans. J'étais en Autriche ce week-end, ce n'était pas génial en piste, mais c'était impressionnant de voir les tribunes pleines. Nous avions 115 000 spectateurs. Et ce que j'ai vu, c'est un public jeune comme on n'a jamais vu ça en Formule 1.

"Et je crois que pour ce public jeune, la Formule 1 – et nous avons fait un sondage – représente l'innovation et la haute technologie. Nous nous éloignons peut-être un peu des gladiateurs. Mais les jeunes de la nouvelle génération voient ça comme des avions de chasse qui volent autour du circuit. Nous devons ne jamais oublier que l'innovation et la haute technologie font partie de notre ADN", conclut l'Autrichien.

partages
commentaires

Voir aussi :

L'usine Honda fournira à Red Bull ses moteurs en 2022

Article précédent

L'usine Honda fournira à Red Bull ses moteurs en 2022

Article suivant

Hamilton : L'ultime évo Mercedes, insuffisante pour rattraper Red Bull

Hamilton : L'ultime évo Mercedes, insuffisante pour rattraper Red Bull
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021