Nouvelle controverse autour de Red Bull...

Il semble presque qu'un Grand Prix ne pourra plus se disputer sans une polémique à propos des doubles champions en titre, les Red Bull

Il semble presque qu'un Grand Prix ne pourra plus se disputer sans une polémique à propos des doubles champions en titre, les Red Bull. Après la polémique sur les cartographies moteur qui a émergé à Hockenheim, l'écurie autrichienne est désormais dans la tourmente à propos de sa hauteur de caisse…

Au Grand Prix du Canada, la FIA a demandé à Red Bull de changer son système d'ajustement de la suspension avant. Il faut en effet normalement utiliser des outils pour la modifier mais Red Bull a trouvé un mécanisme permettant de le faire beaucoup plus vite. Aux yeux des autres écuries, Red Bull pourrait ainsi changer la suspension et donc la hauteur de caisse, sous régime de parc fermé, sans éveiller la curiosité des vérificateurs de la FIA.

Christian Horner, patron de l'écurie, a tout de suite répondu à ces accusations. Pour lui, jamais son écurie n'a changé la hauteur de caisse sous régime de parc fermé. "C'est un système qui peut être changé manuellement ou avec un outil. La FIA préfère que ce soit fait avec un outil. Nous n'avons jamais changé la hauteur de caisse lors du parc fermé, jamais, jamais." se défend-il.

"Ce qui était sur la voiture au Canada a été mis sur la voiture à plusieurs autres Grand Prix, mais jamais la suspension n'a été ajustée sous régime de parc fermé. C'est une question de le faire manuellement ou avec un outil, et la FIA veut qu'on le fasse avec un outil."

C'est une nouvelle controverse qui touche Red Bull, et quand on lui demande son avis, Christian Horner répond tout simplement que c'est ainsi quand on est au sommet. "Je pense que c'est une reconnaissance de notre travail. Quand les gens se plaignent, c'est que la voiture est très rapide."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités