Une nouvelle écurie vise la F1 dès 2021... et annonce des pilotes !

Une nouvelle écurie a fait part de son intention d'arriver en Formule 1 dès la saison 2021, donnant plusieurs détails quant à son éventuelle organisation ainsi que l'identité des deux pilotes qui l'accompagneraient.

Une nouvelle écurie vise la F1 dès 2021... et annonce des pilotes !

Une nouvelle équipe, affiliée à Campos Racing, a fait savoir publiquement son souhait de rejoindre la Formule 1 dès 2021. La future écurie dont le projet est porté par Adrián Campos et le copropriétaire Salvatore Gandolfo veut profiter de la refonte réglementaire prévue dans un an et demi pour se faire une place sur la grille. Le financement de la structure s'appuierait principalement sur Monaco Increase Management (MIM Group), société fondée par Gandolfo et qui a notamment comme conseiller Daniele Audetto, passé auparavant par les écuries Ferrari, Arrows et Super Aguri. Par le passé, Adrián Campos a été impliqué dans plusieurs projets d'équipe en Formule 1, le dernier en date remontant à l'aube de la saison 2010, avant qu'il ne cède finalement l'écurie à Hispania (HRT) avant ses débuts en piste. L'équipe avait mis la clé sous la porte au terme de la saison 2012. 

Lire aussi :

Les porteurs de ce projet d'écurie disent avoir déjà eu des réunions avec les dirigeants de la F1, Chase Carey et Ross Brawn, et assurent avoir les ressources financières nécessaires pour le concrétiser. Pourtant, ces dernières semaines la perspective de voir une nouvelle équipe s'engager en F1 avant 2022 a plusieurs fois été minimisée, que ce soit à travers les propos de Ross Brawn lorsque l'intérêt de Panthera a émergé, ou à travers ceux du président de la FIA, Jean Todt, qui a insisté sur le besoin d'avoir des candidats crédibles et solides

"Rejoindre le Championnat du monde de Formule 1 2021 sera un projet à long terme", souligne Salvatore Gandolfo. "Nous sommes conscients des immenses défis qui sont devant nous, mais nous avons une équipe d'experts qui travaillent jour et nuit ainsi que la solidité financière requise par la FIA pour que ce projet soit un succès. Avec le nouveau plafonnement des budgets, la nouvelle distribution des revenus et la nouvelle réglementation technique et sportive, il y a une formidable opportunité pour les plus petites équipes de courir et de rendre à terme le championnat de Formule 1 à nouveau plus intéressant et plus équilibré."

Des "négociations" avec les acteurs de la F1

Parmi les experts auxquels Gandolfo fait référence se trouvent l'aérodynamicien Ben Wood, qui a travaillé auparavant pour Super Aguri, Brawn et Mercedes jusqu'en 2010, et l'ancien chef designer de Super Aguri, Peter McCool. 

"Fin juillet 2019, une équipe d'ingénieurs professionnels avec une expérience en F1 a commencé à travailler sur une étude préliminaire pour le projet de nouvelle écurie, qui sera terminée dès que la nouvelle réglementation sera publiée fin octobre", fait également savoir MIM Group. "L'équipe est désormais à un stade avancé des négociations avec les actuelles équipes de Formule 1 ainsi que les motoristes, afin de garantir le meilleur partenariat possible pour une écurie de Formule 1 espagnole à partir de 2021."

Malgré le souhait de porter un projet essentiellement ibérique, les investisseurs laissent donc la porte ouverte à un modèle similaire à celui utilisé par Haas F1, qui s'appuie sur des partenariats techniques et se compose de points de chute dans plusieurs pays. Concernant l'offre moteur, Renault pourrait constituer l'option la plus probable, puisque le Losange n'a pour le moment aucune écurie cliente sous contrat pour 2021, depuis l'annonce de la future collaboration entre McLaren et Mercedes

Pour ce qui est des pilotes, MIM Group prend de l'avance et annonce d'ores et déjà qu'en cas de présence sur la grille, le duo pourrait être composé de Pascal Wehrlein et Álex Palou. L'Allemand a disputé 39 Grands Prix en 2016 et 2017, avec Manor puis Sauber. Le second, Espagnol âgé de 22 ans, occupe actuellement la troisième place du championnat Super Formula, après avoir notamment évolué en GP3.

Avec Scott Mitchell  

Un drapeau espagnol

partages
commentaires
Le sponsor de Kubica exige des explications à Williams
Article précédent

Le sponsor de Kubica exige des explications à Williams

Article suivant

C'était un 3 octobre : l'unique victoire de François Cevert

C'était un 3 octobre : l'unique victoire de François Cevert
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021