Novembre 2014 : Caterham, Marussia et la F1 dans la crise

partages
commentaires
Novembre 2014 : Caterham, Marussia et la F1 dans la crise
29 déc. 2014 à 10:45

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer. A travers des faits marquants, des articles qui figurent au rang de ceux les plus lus, ou encore via certaines anecdotes, revivez les événements qui ont jalonné l’année F1 et sport automobile.

L'actualité de la fin de saison 2014 est décidément très chargée. Outre l'angoisse qui entoure l'état de santé de Jules Bianchi, la Formule 1 vit une période délicate sur le plan économique. Quelques jours avant le Grand Prix des Etats-Unis à Austin, Bernie Ecclestone annonce lui-même que les écuries Marussia et Caterham ne seront pas présentes. Le grand argentier de la F1 donne deux courses à ces structures - qu'il ne porte pas dans son cœur - pour trouver une solution et s'aligner de nouveau à Abu Dhabi.

Grâce à une opération de financement participatif

, Caterham parvient à prendre le départ du dernier Grand Prix, tandis qu'

un sauvetage in extremis de Marussia échoue

. Les deux entités sont placées depuis le début du mois d'octobre sous administration judiciaire. Caterham continue de chercher une issue avec

un espoir encore réel pour 2015

, alors que Marussia a procédé à une vente aux enchères pour éponger ses dettes, ainsi qu'à

la vente de son usine à la future équipe Haas F1

.

Les tourments des deux équipes auront ouvert de nouveau la polémique sur les coûts en Formule 1, ainsi que la fronde des plus petites équipes du plateau pour que des solutions soient trouvées. On se souvient notamment de la longue tirade de Gérard Lopez, patron de Lotus F1 Team dénonçant une F1 qui dépense "300 M€ pour être 7 secondes plus rapide qu’en GP2" (lire l'article ici).

Au cours de cette année 2014, ToileF1 avait réalisé un point complet sur la manière dont les équipes du plateau fonctionnent et gagnent de l'argent :

[Marussia] a perdu une somme totale de 173 millions d’euros (au cours de change £/€ d’aujourd’hui), enregistrant une perte encore plus lourde que celle de Lotus (137,5M de pertes sans compter 2013) et Force India (dans le rouge de 105,5M). Avec son lourd investissement de ces dernières années, Mercedes est déficitaire de 53 millions, mais ne fait déjà plus partie de la même catégorie de teams que ceux mentionnés ci-dessus, appartenant à un constructeur et disposant d’enjeux différents imposés par son board, qui ouvre directement les vannes d’euros selon un plan long terme voté en amont.

L’ensemble des autres teams ayant déclaré des bénéfices sur les saisons 2010-2011-2012 cumulées ne créent qu’un bénéfice global d’un peu plus de 75 millions… Soit en moyenne seulement 5 millions par team et par an !

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de cet article :

Quels teams gagnent VRAIMENT de l'argent en F1 ?

Prochain article Formule 1
Novembre 2014 : Sauber dénonce un complot contre les petites équipes

Article précédent

Novembre 2014 : Sauber dénonce un complot contre les petites équipes

Article suivant

Schumacher, un an de combat

Schumacher, un an de combat

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone , Jules Bianchi , Gerard Lopez
Équipes Mercedes , Force India , Lotus F1
Type d'article Actualités