Nürburgring : Vettel craint la météo de la "Sibérie allemande"

Un temps hivernal pourrait perturber le Grand Prix de l'Eifel le week-end prochain…

Nürburgring : Vettel craint la météo de la "Sibérie allemande"

Le week-end prochain aura lieu le premier Grand Prix de l'Eifel pour le retour du Nürburgring au calendrier de la Formule 1. La piste allemande a accueilli la catégorie reine du sport automobile à 40 reprises auparavant, la dernière fois en 2013, toutefois jamais avec une course aussi tardive qu'un 11 octobre. De manière générale, les F1 aiment la chaleur, et les conditions météorologiques risquent d'être loin d'idéales dans le massif de l'Eifel.

"Ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle la Sibérie allemande !" s'exclame Sebastian Vettel, vainqueur en 2013 avec Red Bull. "On peut s'attendre à tout. Si nous avons de la chance, nous aurons 20°C, mais ça pourrait également être proche de 0°C. En tout cas, ce sera un challenge."

Lire aussi :

"Je pense que c'est un super circuit, j'en ai de bons souvenirs. La dernière fois que nous nous y sommes rendus, j'ai gagné, et j'ai donc hâte d'y retourner. C'est un circuit vraiment intéressant et sympa pour le pilotage, et avec ces voitures en particulier, on devrait prendre beaucoup de plaisir. Mais je pense que la météo jouera un rôle. Ce serait une surprise si ce n'était pas le cas."

Les 24 Heures du Nürburgring, qui ont normalement lieu au printemps, ont déjà été perturbées par la neige à plusieurs reprises. En ce qui concerne le Grand Prix à venir, les prévisions météorologiques actuelles font état d'averses tout au long des dix prochains jours, avec des températures ambiantes oscillant entre 7°C pour les Essais Libres 1 et 11°C en qualifications et en course. Le dimanche matin, la minimale serait de 3°C.

Voilà qui n'effraie pas Andreas Seidl, directeur de l'écurie McLaren : "J'ai souvent couru là-bas dans ma vie de pilote, dans diverses catégories. On y voit du GT dès mars, avec de fortes chutes de neige, du brouillard et tout. Il sera intéressant de voir comment ça va se passer, surtout si tard dans l'année. Ce n'est pas la Nordschleife, mais j'attends quand même ça avec impatience."

partages
commentaires

Voir aussi :

Liberty Media investit dans une équipe d'IndyCar

Article précédent

Liberty Media investit dans une équipe d'IndyCar

Article suivant

Les Tecpro salués par les pilotes F1 après l'impressionnant crash en F2

Les Tecpro salués par les pilotes F1 après l'impressionnant crash en F2
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021