Ocon veut "bâtir quelque chose de nouveau" avec Alonso

Le pilote français attend du double Champion du monde qu'il fasse profiter Renault de toute son expérience en 2021.

Ocon veut "bâtir quelque chose de nouveau" avec Alonso

Il y a une semaine, Esteban Ocon assurait qu'il serait ravi d'accueillir Fernando Alonso comme coéquipier chez Renault. C'est aujourd'hui un souhait exaucé puisque le double Champion du monde succédera l'an prochain à Daniel Ricciardo dans le baquet de l'une des deux R.S.20. Le retour au bercail du pilote espagnol est à n'en pas douter la sensation de la semaine et tandis que l'intéressé a hâte de remonter dans une Formule 1, Ocon affiche lui aussi son impatience de travailler à ses côtés. Peu importe la différence d'âge, c'est d'avenir dont il est question.

"Fernando est très lié à la marque, et quand on regarde le succès qu'il a connu avec l'équipe, c'est fantastique", reconnaît le Normand. "Mais nous devons bâtir quelque chose de nouveau avec lui qui revient désormais. Il a une grande expérience et je suis certain qu'il va pouvoir en faire profiter l'équipe, faire évoluer la voiture. Il est très, très motivé. Je l'ai eu par texto hier, il a vraiment hâte de revenir. Nous avons juste parlé de l'opportunité qui existe pour les années à venir, de la manière dont le peloton est serré actuellement. Je pense qu'il y a de bonnes chances de bien faire si nous travaillons correctement."

Lire aussi :

Si pour Alonso il s'agira du troisième passage chez Renault au cours de sa carrière en F1, le profil parfois très "politique" du natif d'Oviedo en fait un cas à part dans la perception qu'il faut en avoir. Directeur de l'écurie française, Cyril Abiteboul a lui-même reconnu auprès de Motorsport.com qu'il s'agissait d'un aspect qui avait été pris en compte au moment de prendre la décision. Pour Ocon, difficile de savoir à quoi s'attendre, mais les deux hommes entretiennent de bonnes relations et présentent l'avantage de n'avoir aucun passif.

"Je ne sais pas ce qu'il en est à ce sujet, car je n'étais pas dans les équipes où il est passé auparavant", confesse Ocon. "Mais jusqu'à présent, ce que je sais c'est que Fernando est quelqu'un de très cool, nous avons discuté à de nombreuses reprises quand il courait. Nous avons aussi échangé quelques messages. C'était évidemment avant qu'il arrive, mais c'est aussi le cas maintenant. Il est vraiment impatient de faire son retour. Il a hâte de faire aller ce projet de l'avant. Il est parfaitement conscient de ce dont nous avons besoin et de ce que sont nos chances. Je suis sûr que nous aurons une excellente collaboration."

L'objectif numéro un de tout pilote étant de battre son coéquipier, le standing de celui-ci revêt une certaine importance, et c'est avec ce point de vue qu'Ocon aborde la situation. "Je suis très heureux que Fernando soit mon coéquipier", conclut-il. "Travailler avec une légende comme lui m'offre une référence formidable. Que ce soit Daniel ou Fernando, ce sont deux coéquipiers très forts donc de mon côté, je suis très content."

partages
commentaires
Aux pilotes de faire la différence entre Racing Point et McLaren ?

Article précédent

Aux pilotes de faire la différence entre Racing Point et McLaren ?

Article suivant

Räikkönen : "Injuste" de dire si Vettel a été mal traité par Ferrari

Räikkönen : "Injuste" de dire si Vettel a été mal traité par Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Esteban Ocon
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021