Ocon chez Force India : la clé du marché des transferts ?

Le possible transfert d'Esteban Ocon chez Force India pourrait être le mouvement clé qui va permettre aux pièces du marché des transferts de la Formule 1 de se mettre en place dans les jours à venir.

Alors que des baquets sont aussi libres chez Renault, Haas, Sauber et Manor et que certains pilotes attendent de voir comment la situation évolue pour tenter de se placer suite au départ de Nico Hülkenberg chez le losange, Force India semble avoir fait d'Esteban Ocon sa cible n°1.

Le Français, qui a effectué des tests en Espagne et en Autriche la saison passée avec la structure de Silverstone, dispose d'un contrat avec Mercedes sur le long terme mais, dans le même temps, Renault a aussi une option sur lui en vue de 2017, laquelle devrait a priori s'éteindre à la fin de la semaine prochaine.

Malgré cela, un accord aurait été conclu pour ne pas le retenir s'il recevait de Force India une offre ferme avant l'expiration de cette clause. Dans le cas, en revanche, où la marque française lui offrirait un baquet pour 2017 en premier, Ocon serait pilote Renault la saison prochaine.

Des sources suggèrent toutefois que Force India est sans doute le point de chute le plus probable pour le pilote au n°31 puisque Renault ne verrait pas vraiment de logique à aider au développement d'un pilote qui est en réalité le protégé de Mercedes, bien que sa nationalité soit évidemment un atout important pour une structure encore en quête d'identité.

À l'inverse, évidemment, le placement d'Ocon chez Force India, une écurie liée à Mercedes par le biais de la fourniture moteur notamment, semble faire sens. Mais tout n'est pas joué car l'équipe indienne est aussi intéressée par Jolyon Palmer, qui avait effectué des tests pour elle à Abu Dhabi en 2014.

Le Britannique est l'alternative la plus crédible au Français même si la liste des pilotes intéressés par ce baquet prometteur est longue : Marcus Ericsson, Esteban Gutiérrez ou encore Felipe Nasr y figurent.

Il est d'ailleurs à noter que Nasr dispose de soutiens importants en plus de ses sponsors personnels : Bernie Ecclestone, qui a personnellement poussé auprès de Force India pour que la grille de départ de la saison 2017 compte au moins un Brésilien et si possible dans une monoplace compétitive, et la chaîne de télévision brésilienne TV Globo, qui espère bien que 2017 ne sera pas la première saison depuis 1970 à ne compter aucun pilote auriverde dans ses rangs.

La décision finale reviendra évidemment à Vijay Mallya, le propriétaire de l'écurie, qui devrait être pleinement informé des candidats potentiels lors d'un briefing qui sera organisé à Silverstone la semaine prochaine. Tous les pilotes en lice représentent évidemment un avantage commercial, que ce soit par le biais de sponsors ou par le biais des liens avec Mercedes dans le cas d'Esteban Ocon.

Vu le nombre des candidats qui attendent cette décision, il y a fort à parier qu'une fois le second pilote Force India annoncé, le jeu de dominos sera lancé en vue de l'établissement d'une grille de départ complète pour 2017.

Avec Adam Cooper

 

Peinture de Simon Canacott - Michael Schumacher sans égal
Peinture de Simon Canacott - Michael Schumacher sans égal
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Esteban Gutiérrez , Marcus Ericsson , Jolyon Palmer , Felipe Nasr , Esteban Ocon
Équipes Sauber , Force India , Manor Racing , Renault F1 Team
Type d'article Actualités
Tags avenir, contrat, marché des transferts, transfert