Ocon croit à la troisième place du championnat pour Renault

Considérant la performance de Renault en Belgique comme un déclic, Esteban Ocon estime que l'écurie tricolore est désormais dans le match pour la troisième place du championnat constructeurs.

Ocon croit à la troisième place du championnat pour Renault

Après la forme affichée par Renault lors du Grand Prix de Belgique, Esteban Ocon est convaincu que l'écurie française est désormais en mesure de se battre pour la troisième place du championnat constructeurs cette année. Le Français et son coéquipier Daniel Ricciardo ont signé à Spa-Francorchamps la meilleure séance de qualifications du Losange depuis son retour en F1 avec une équipe d'usine en 2016, avant de concrétiser en course, l'Australien terminant quatrième devant Ocon, cinquième.

Lire aussi :

Après ce week-end solide, Renault veut confirmer le week-end prochain sur un tracé de Monza où les hautes vitesses pourraient à nouveau favoriser la R.S.20. De quoi booster les espoirs de se battre pour devenir "le meilleur des autres" d'ici la fin de l'année, derrière Mercedes et Red Bull Racing. Avant le Grand Prix d'Italie, Renault est sixième du championnat mais a réduit considérablement l'écart, n'accusant plus que neuf longueurs de retard sur la troisième place occupée par McLaren. De quoi faire de cette position un objectif réaliste ?

"Oui, nous le pouvons", répond Ocon. "Nous le pouvons, il reste dix Grands Prix donc nous ne sommes qu'au début de la saison, plus ou moins. Bien sûr, il y a encore un long chemin, mais c'est très chouette de voir que nous entrons dans ce combat. Nous devons marquer des points régulièrement, il est certain que nous ne voulons pas vivre un deuxième Grand Prix comme celui de Barcelone. Quand il y a des opportunités comme celle-ci [en Belgique] qui arrivent, c'est important de prendre les points, c'est ce que nous avons fait."

Rendez-vous pris à Monza

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.20

Pour Ocon, le rendez-vous de Spa a été doublement satisfaisant car le Normand visait ce qu'il avait lui-même appelé "un nouveau départ". De retour en F1 cette saison après une année d'absence, il se sent désormais pleinement dans le rythme après avoir rencontré quelques difficultés.

"Je crois que c'est très, très encourageant", assure-t-il. "Être au rendez-vous avec les Red Bull, c'est chouette vous savez. Très, très chouette. Nous devons le faire beaucoup plus régulièrement. On dirait que nous sommes rapides dès que nous roulons avec un peu moins d'appui aérodynamique. C'était le cas à Silverstone, et en Belgique nous étions à nouveau rapides. C'est dommage de ne pas avoir deux courses à Spa, mais il y a Monza, où nous devrions être rapides aussi."

Les espoirs de Renault vont désormais au-delà des pistes rapides, même s'il faudra le confirmer. Daniel Ricciardo faisait part de sa confiance après avoir mis le doigt sur des réglages qui amènent davantage la monoplace dans sa "zone de confort". En attendant, l'Australien veut miser sur un deuxième gros week-end d'affilée en se rendant en Italie.

"C'est certainement ce à quoi l'on peut s'attendre pour nous, sur ces circuits avec peu d'appui aérodynamique", avance-t-il. "Je pense que nous pouvons nous attendre à être encore compétitifs en allant à Monza. C'est une hypothèse assez solide, en tout cas de mon côté."

partages
commentaires
Ferrari aura besoin "de nombreuses années" pour revenir au sommet

Article précédent

Ferrari aura besoin "de nombreuses années" pour revenir au sommet

Article suivant

La FIA va repenser le système d'attribution de la Super Licence

La FIA va repenser le système d'attribution de la Super Licence
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Esteban Ocon
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021
L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1 Prime

L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1

Daniel Ricciardo a été parmi les pilotes les plus virulents ces derniers mois pour dénoncer l'exploitation, selon lui à outrance, des images des accidents par la Formule 1. Une vision des choses compréhensible bien qu'excessive et vaine.

Formule 1
10 avr. 2021
Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen Prime

Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen

Juste avant de jouer la victoire au Grand Prix de Bahreïn avec une Red Bull finalement dominatrice, Max Verstappen a accordé une longue interview à Motorsport.com. Ses progrès depuis ses débuts, ses espoirs pour la saison à venir, la fin du règne de Hamilton... il s'est confié sur ces sujets en détail.

Formule 1
8 avr. 2021