Ocon enthousiasmé par l'apport d'Alonso chez Renault

Fernando Alonso vient de réintégrer les rangs de l'écurie Renault à l'aube de son retour en course, et pour Esteban Ocon, il a déjà une influence positive.

Ocon enthousiasmé par l'apport d'Alonso chez Renault

Auteur de 32 victoires en 312 départs en Grand Prix de 2001 à 2018, couronné à deux reprises avec Renault, Fernando Alonso fera son retour en Formule 1 lors de la saison 2021 au sein de l'écurie au losange, après avoir écumé de nombreuses disciplines différentes pendant deux ans.

Lire aussi :

Alonso a déjà fait son retour à Enstone, avec une première remise en jambe au volant de la R.S.20 et une participation active à la vie de l'écurie, notamment pour préparer les derniers Grands Prix 2020 au mieux. L'expérience du vétéran espagnol demeure inestimable, estime le pilote titulaire Esteban Ocon.

"J'ai vu à quel point il est motivé, et bien sûr, il m'a envoyé des messages pour dire que si nous avions besoin de quelque chose, il n'y avait pas de problème", commente Ocon lorsque Motorsport.com évoque l'importance de l'implication d'Alonso. "C'est bien qu'il aille sur le simulateur en ce moment. En somme, nous avons trois opinions : la mienne, celle de Daniel [Ricciardo] et la sienne."

"Nous nous entraînons tous sur le simulateur avant d'aller sur les courses, afin d'avoir une bonne base de réglages pour le week-end. Avoir trois confirmations est mieux que deux, disons. C'est bien qu'il travaille étroitement avec l'équipe de simulation depuis quelque temps. Et je suis sûr qu'il va très bientôt venir à une course. Je m'attends à ce qu'il vienne très vite."

Alonso est en tout cas très bien équipé pour suivre les Grands Prix à distance en étant parfaitement intégré à l'écurie, en attendant sa venue prochaine sur un circuit. "Bien sûr, je regarde toutes les courses de chez moi", indique le futur pilote Renault. "J'ai aussi de bonnes installations : j'ai un ordinateur que m'a donné l'équipe il y a quelques semaines, pour pouvoir suivre la caméra embarquée d'Esteban ainsi que celle de Daniel. Je peux suivre les communications radio de l'écurie, les débriefings, les réunions sur la stratégie. Je sais donc ce qui se passe chaque week-end."

"Les résultats s'améliorent. Le podium lors de la dernière course était, je pense, très mérité pour tout ce dur travail", conclut-il, alors que Daniel Ricciardo vient effectivement d'offrir à l'écurie d'Enstone son premier podium depuis 2015 et son rachat par le Losange.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

Wolff : La F1 n'a pas assez bien promu les moteurs hybrides
Article précédent

Wolff : La F1 n'a pas assez bien promu les moteurs hybrides

Article suivant

Ferrari au GP du Portugal avec un diffuseur évolué

Ferrari au GP du Portugal avec un diffuseur évolué
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021