Ocon et Force India convoqués par les commissaires

Esteban Ocon et l'écurie Racing Point Force India ont été convoqués par les commissaires à l'issue du Grand Prix des États-Unis, suite à une infraction technique.

Ocon et Force India convoqués par les commissaires
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Marcus Ericsson, Sauber C37 et Charles Leclerc, Sauber C37 en tête-à-queue au Tour 1
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, dans les stands
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11, Charles Leclerc, Sauber C37 et Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 en lutte
Charles Leclerc, Sauber C37 et Marcus Ericsson, Sauber C37 au premier tour

Esteban Ocon a terminé la course à la huitième position mais se retrouve sous le coup d'une enquête des commissaires pour une infraction à l'article 5.1.4 du Règlement Technique de la Formule 1. La limite de débit de carburant aurait été dépassée dans le premier tour du Grand Prix, alors qu'elle est fixée à 100 kg/h.

Cette règle stricte et régie par un débitmètre dans la monoplace avait d'ailleurs été synonyme de disqualification pour Daniel Ricciardo et Red Bull lors du Grand Prix d'Australie 2014, au tout début de l'ère turbo hybride.

Lire aussi :

Le Français et son équipe ne sont pas les seuls à devoir aller s'expliquer devant les commissaires puisque c'est également le cas de Romain Grosjean, qui a provoqué un accrochage avec Charles Leclerc dans le premier tour à Austin.

"Je n’ai pas bien vu ce qui s’est passé, je n’ai pas encore vu les images donc je ne peux pas dire exactement", a confié Leclerc au micro de Canal+. "Je n’ai rien vu arriver, car Romain était dans mon angle mort avec les rétroviseurs. Malheureusement ça a tapé, fin de la course. C’est très dommage, car je pense qu’il y avait un bon potentiel. Mais tout l’arrière gauche était endommagé et ce n’était plus possible d’être aussi rapide qu’on le souhaitait."

Le pilote Haas a bloqué sa roue à l'entrée du virage 12 et n'a pas pu éviter la Sauber devant lui. Tous les deux ont abandonné un peu plus tard. Pour Grosjean, une sanction pourrait s'avérer problématique puisqu'il compte actuellement neuf points de pénalité sur les douze autorisés. De manière générale, dans ce genre d'accrochage, les commissaires infligent deux points de pénalité, ce qui permettrait alors au Français d'éviter de justesse une course de suspension.

"Je pense que je freine plus tôt que Charles [Leclerc] et Esteban [Ocon], mais je me retrouve vraiment dans l’air sale et je n’arrive pas à arrêter la voiture, la roue avant se bloque", a expliqué Grosjean au micro de Canal+ après la course. "J’essaie de tourner au maximum pour éviter le contact avec Charles, qui était lui-même à la bagarre. Je suis désolé pour lui, et super frustré pour l’équipe à domicile. J’essayais d’être prudent, ça bagarrait dans tous les sens, Charles et Esteban s’étaient déjà touchés dans le virage 8. C’est pas payé."

partages
commentaires
Räikkönen, vainqueur : "Bien plus content que si j'étais 2e"
Article précédent

Räikkönen, vainqueur : "Bien plus content que si j'étais 2e"

Article suivant

Vidéo - Le départ du GP des États-Unis

Vidéo - Le départ du GP des États-Unis
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021