Ocon a reçu des menaces de mort

Esteban Ocon révèle que sa rivalité avec son coéquipier Sergio Pérez lui a valu des menaces de mort sur les réseaux sociaux.

Ocon a reçu des menaces de mort
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Force India, lors de la reconnaissance de piste
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Force India
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10 dans le garage
Esteban Ocon, Sahara Force India F1
Esteban Ocon, Force India, Sergio Perez, Force India, lors de la parade des pilotes
Esteban Ocon, Force India, lors de la reconnaissance de piste
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10

Les pilotes Force India se sont accrochés à plusieurs reprises cette saison, la première fois au Grand Prix d'Azerbaïdjan, et c'est à partir de ce moment-là qu'Esteban Ocon a commencé à recevoir des menaces de mort, notamment de la part de fans mexicains. Ce phénomène dure malheureusement depuis quatre mois.

Alors que le monde de la Formule 1 se retrouve désormais au Mexique pour l'antépénultième course de la saison, on pourrait craindre pour la sécurité d'Ocon sur les terres de son équipier, mais le Français affirme avoir reçu un accueil "très chaleureux".

"Tout va bien avec Checo", commente Ocon. "Il n'y a pas de problème entre nous. Bien sûr, nous avons eu des problèmes par le passé, mais nous avons discuté. Il y a beaucoup de respect entre nous. Nous avons fait un match de football et nous sommes bien amusés hier."

"Je m'attendais à un accueil un peu dur ce week-end, vu tous les messages Twitter que j'ai reçus, c'était dingue – et toutes les menaces de mort aussi. Mais j'ai finalement été accueilli très chaleureusement dès le début. On va voir si ça continue. J'espère que oui."

Revenant sur ces menaces de mort, il poursuit : "Il y en a eu beaucoup. Je crois que la dernière était hier. Mais à part Twitter, dans le monde réel, tout le monde m'a très bien accueilli et ils soutiennent l'équipe aussi, pas seulement Checo."

Et lorsqu'il lui est demandé s'il a pris ces menaces au sérieux, Ocon répond : "C'étaient des messages sur les réseaux sociaux. Je ne sais pas si on prend ça sérieusement ou non."

Vers la fin des consignes

Sauf retournement de situation, il est en tout cas probable que les pilotes Force India soient prochainement autorisés à se battre en piste, l'écurie anglo-indienne étant sur le point de s'assurer définitivement la quatrième place du championnat des constructeurs face à Williams. L'écart est actuellement de 91 points, avec 86 unités à prendre après Mexico.

"Je pense qu'une fois que ce sera complètement assuré et qu'il sera mathématiquement impossible pour Williams de nous dépasser, nous commencerons à nous battre de nouveau", confirme Ocon. "Mais je ne pense pas que ça se produise ce week-end."

Sergio Pérez et Esteban Ocon sont quant à eux en lutte pour la septième place du championnat des pilotes, le Normand se trouvant à 13 longueurs de son partenaire.

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

 
partages
commentaires
Whiting espère des excuses de Verstappen... qui s'exécute

Article précédent

Whiting espère des excuses de Verstappen... qui s'exécute

Article suivant

Räikkönen : Verstappen doit "accepter" sa pénalité

Räikkönen : Verstappen doit "accepter" sa pénalité
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021