Ocon : "Il a semblé que tout s'opposait à mon retour"

Esteban Ocon n'était pas titulaire en 2019 et avait hâte de disputer des Grands Prix cette année avec Renault, mais le coronavirus l'a obligé à s'armer de patience.

Ocon : "Il a semblé que tout s'opposait à mon retour"

L'an dernier, Esteban Ocon était pilote d'essai pour Mercedes, avec qui il effectuait des séances cruciales le week-end pour assister les titulaires. Mais un an après l'annonce de son éviction par Force India, le Français a été embauché par Renault, qui l'aligne cette année aux côtés de Daniel Ricciardo. Ses débuts sous les couleurs du Losange ont toutefois été reportés par la pandémie de COVID-19, qui a mis une halte à toute activité pendant près de quatre mois.

"Cela fait très longtemps que j'attends. Une année et demie, c'est fou ! Il a semblé que tout s'opposait à mon retour", a déclaré Ocon lors d'une conférence de presse pour plusieurs médias dont Motorsport.com. "Cela a été une période très étrange, c'est sûr. Je l'ai pris comme un moment supplémentaire pour me préparer. C'était trop long, c'est certain. L'an dernier, c'était très difficile, mais le feeling est différent cette année car je suis dans une grande équipe. J'ai un grand défi qui m'attend avec une voiture compétitive. J'ai hâte de reprendre. En gardant cela à l'esprit, on a un objectif qui est très différent quand on essaye de trouver un défi. Je savais pour quoi je travaillais, je savais ce que je voulais, et j'ai très envie de recommencer."

Lire aussi :

La préparation pour la reprise s'est effectuée en Autriche au volant d'une RS18 de 2018. Passé ce cap, Ocon se veut rassurant quant à sa capacité à retrouver ses habitudes : "Je me sentais bien en reprenant la voiture la semaine dernière. C'était très cool de revenir sur un vrai circuit après avoir passé si longtemps à faire de l'eSport. Revenir sur une vraie piste, c'était génial. Sortir du garage procure une sensation spéciale après une si longue période. Il ne m'a pas fallu longtemps pour me remettre dans le rythme. Je me sentais bien, je me sentais en forme, je me sentais rapide, donc je suis prêt à courir en Autriche."

Des pièces jamais testées pour le GP d'Autriche

Renault alignera une voiture largement modifiée au Red Bull Ring, puisqu'elle embarquera toutes les modifications qui auraient dû être faites lors des dix premières courses de la saison, soit trois évolutions importantes : "Il y a eu beaucoup de travail avant que l'usine ne ferme. La voiture va être très, très différente de celle que nous étions supposés piloter en Australie, ce qui est fou car certaines des pièces n'auront jamais été essayées. C'est excitant. Ce sera une énorme [séance] de récupération de données vendredi pour voir où nous avons progressé, voir comment nous nous sentirons, et pour que nous nous remettions dans le rythme de la voiture 2020."

Ocon révèle qu'il est fan du Red Bull Ring et espère y inscrire des points pour marquer son retour en tant que titulaire, mais aussi commencer positivement cette saison. Renault y a connu une course 2019 très difficile, cependant le Français a confiance en son équipe et en sa monoplace pour viser le top 10, notamment grâce au potentiel de sa RS20, mais aussi avec les évolutions qui découleront des données enregistrées lors des essais hivernaux.

"Je sais que l’Autriche n’a pas été le tracé le plus favorable à l’équipe dans le passé, mais nous voulons inverser la tendance cette année. La RS20 était performante à Barcelone et nous avons beaucoup appris. Cela semble prometteur et nous aurons également de nouvelles choses sur la voiture. Je suis impatient d’y être et nous viserons les points à l’arrivée. C’est à Spielberg que j’ai signé l’un de mes premiers podiums en monoplace lors de mon parcours en Formule Renault en 2012. J’y ai obtenu de bons résultats dans le passé, mais je me concentre sur ce qui m’attend et cela passe par une arrivée dans les dix premiers le week-end prochain."

partages
commentaires
Zanardi a subi une seconde opération, son pronostic reste réservé

Article précédent

Zanardi a subi une seconde opération, son pronostic reste réservé

Article suivant

Red Bull craint un "championnat du monde de comptabilité"

Red Bull craint un "championnat du monde de comptabilité"
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021