Un souffle entre Ocon et Ricciardo, Renault en position de force

Esteban Ocon espère que Renault saura profiter de sa supériorité numérique dans le top 10 face à Racing Point et McLaren lors du Grand Prix de Bahreïn.

Un souffle entre Ocon et Ricciardo, Renault en position de force

Les pilotes Renault n'ont cessé de le rappeler avant le début du week-end : si l'écurie française est désormais dans une position d'outsider, elle est loin d'avoir abdiqué dans la lutte pour la troisième place du championnat constructeurs. En qualifications ce samedi à Bahreïn, ils l'ont prouvé en signant un résultat d'ensemble très prometteur, qui place les deux monoplaces jaunes dans une situation intéressante pour la course.

Septième sur la grille de départ, Esteban Ocon pourrait nourrir le regret d'être une nouvelle fois devancé par son coéquipier Daniel Ricciardo, d'autant que cela s'est joué d'un rien, avec seulement deux millièmes de seconde à l'avantage de l'Australien ! "Il fait un super boulot cette année !", souligne le Français au micro de Canal+. "Pour moi c'était un très bon tour, j'ai trouvé. C'est clair qu'à chaque fois c'est deux ou trois millièmes, deux ou trois centièmes et c'est toujours en sa faveur, mais bon, il me reste deux courses pour retourner ça."

Lire aussi :

Ce n'est toutefois pas ce que retient Ocon de ces qualifications, préférant insister sur la prestation sans faute de l'écurie et sur le résultat qui en découle. "C'était une très bonne séance, on a très bien géré", se félicite-t-il. "La Q1 on a réussi à la passer avec un train de pneus, demain on va partir avec les mediums, on avait aussi deux trains de tendres en Q3. Donc au global c'était très bien géré. La voiture était super, elle se comportait très bien. Je suis fier du travail qu'on a accompli ce week-end."

Les deux Renault devancent les deux McLaren (Lando Norris partira 10e, Carlos Sainz 15e) ainsi que la Racing Point de Lance Stroll (13e). Seul Sergio Pérez est venu se placer à une cinquième place qui pourrait poser problème en vue du championnat. Toutefois, Ocon souligne l'intérêt stratégique que pourrait procurer la présence des deux Renault si haut sur la grille, à condition de bien négocier le début de course.

"Ça va être chaud, mais avoir deux voitures dans le top 10 est déjà un avantage comparé à une", avance-t-il. "On va pouvoir attaquer, couvrir en stratégie, faire plein de choses, donc ça c'est très bien. Ça va être chaud demain, ça va être une course avec beaucoup de dégradation, quelque chose qui va être compliqué. Partir dans le top 10 ne donne rien encore [pour acquis], il faut faire la course !"

partages
commentaires
La grille de départ du Grand Prix de Bahreïn

Article précédent

La grille de départ du Grand Prix de Bahreïn

Article suivant

Sainz "très énervé" par l'incident mécanique des qualifications

Sainz "très énervé" par l'incident mécanique des qualifications
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Qualifs
Lieu Sakhir
Pilotes Esteban Ocon
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021
L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1 Prime

L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1

Daniel Ricciardo a été parmi les pilotes les plus virulents ces derniers mois pour dénoncer l'exploitation, selon lui à outrance, des images des accidents par la Formule 1. Une vision des choses compréhensible bien qu'excessive et vaine.

Formule 1
10 avr. 2021
Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen Prime

Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen

Juste avant de jouer la victoire au Grand Prix de Bahreïn avec une Red Bull finalement dominatrice, Max Verstappen a accordé une longue interview à Motorsport.com. Ses progrès depuis ses débuts, ses espoirs pour la saison à venir, la fin du règne de Hamilton... il s'est confié sur ces sujets en détail.

Formule 1
8 avr. 2021